samedi 22 août 2015

Zoom sur : le Trotteur Français

En revenant (enfin) m'installer dans le Pays Basque, j'ai pu revoir Misti, le cheval de rêve que j'ai eu la chance d'avoir en demi-pension il y a 2 ans. Une nouvelle fois, ça m'a frappé : ce trotteur n'a vraiment pas la tête d'un trotteur ! Zoom sur cette race au grand coeur.

Caractéristiques


Le Trotteur français, venant de Basse-Normandie, est un champion du hippisme. Mais quand il n'est pas sélectionné, il fait un parfait cheval de loisir.
Caractère : Très sociable et très généreux, c'est aussi un cheval courageux et vif.
Sport : Principalement en course de trot, mais aussi très répandu en loisir.
Taille : de 1,60 à 1,70m en moyenne.
Robe : Bai, alezan, brun, ou noir. Seulement deux cas de trotteurs blancs ont existé, et les autres robes sont très rares.
Morphologie : Ils sont très compacts, avec une arrière-main puissante. Le dos est court, le garrot est prononcé et plat sur le dessus. La tête est rectiligne, dotée d'un front large et de grandes oreilles.


Misti, trotteur de mon coeur
Origines


Depuis le 19ème siècle, le trotteur est sélectionné pour les courses de trot. Il provient du croisement d'un race allemande, du pur-sang et des trotteurs Norfolk de Grande Bretagne.
Depuis son apparition, il n'a cessé d'évoluer pour être de plus en plus performant en vitesse au trot. Les hippodromes ayant fait sa promotion, l'élevage de ce cheval s'est développé de façon considérable.


Le saviez-vous ?


- Le nombre de poulinage en France est passé de 6 598 en 1976, à pas moins de 11 315 en 2012 !
- Un cheval qui n'est pas qualifié pour les courses est dit "réformé" et est alors revendu pour une poignée de pain. Un travail de remise en condition "normale" s'impose, avant de faire de lui un très bon cheval de loisir, aussi doué pour le dressage que pour l'obstacle : en effet, il doit réapprendre à galoper, à se détendre (oublier le stress) et à limiter sa vitesse.

Les Peoples


Qui ne connait pas le célèbre Ourasi ? C'est le seul trotteur à avoir remporté 4 fois le Prix d'Amérique
D'autres grands noms de la course ont certainement dû entrer dans vos oreilles : Une de mai, Idéal du Gazeau, Jag de Bellouet, Ready Cash...
J'en ai même trouvé un qui s'appelle Tabasco...




Prix


Les réformés qui échappent à la boucherie se vendent peu cher par des associations. Ainsi, on peut en trouver (par exemple) sur le site sauveruncheval.com à des prix défiant toute concurrence, entre 300 et 900 € pour un cheval qu'il faut soit-même retravailler, et entre 1500 et 4000 € pour une présélection. Toutefois, on trouve des trotteurs à vendre partout, et les prix se trouvent en moyenne entre 1000 et 2000 €.



L'immense Misti est noir comme l’ébène et est très joliment musclé. Son caractère est parfait et j'aime vraiment ce cheval. Moi qui n'aimait pas trop cette race avant notre rencontre, je suis depuis bien plus ouverte !


* Et vous, vous pensez quoi du trotteur français ? *


25 commentaires :

  1. L'un des copains de balade de Kalinka est un p'tit trotteur, et il a une bouille à croquer, avec de grands yeux expressifs. Et vraiment sympa comme tout ce p'tit lou' :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bouille à croquer... C'est trop mimi !!

      Supprimer
  2. J'en pense que c'est une des meilleures races, une race au grand coeur !!!

    RépondreSupprimer
  3. Salut.
    Moi, quand j'ai pu avoir un cheval, je me suis dis que je ne voulait pas d'un alezan, ni d'un trotteur.
    Résultat, j'ai une jument trotteuse alezan.lol
    Et comme le "tien", elle ne ressemble pas du tout à un trotteur, tout le monde la prends pour une anglo arabe. En plus, elle fait qu'1m55.

    Je croyais que les trotteurs ne savaient que trotter, mais elle m'as appris le contraire.
    En carrière, elle à un peu de mal, mais on vient de commencer, et en balade, il n'y as aucun problème et elle saute 80 cm sans aucun problème.(et on as fait que 2 scéance de saut)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne m'étonne pas, les trottous sautent super bien ! Tu dois te régaler avec lui !

      Supprimer
  4. Les réformés sont vraiment de super chevaux :D Même si mon coeur va plutôt vers les PS, j'aime beaucoup les trotteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, il vole plus vers les PS, et même de loin ^^

      Supprimer
  5. Il me semblait aussi que ça m'avait pas marqué que mon commentaire était en attente d'approbation ce matin, ça a pas dû marcher...
    Bref, je disais que le plus "drôle" avec les trotteurs, c'est le travail pour les réformer. On en a un au club, au début on devait aller dans le pré pour le faire galoper parce que le manège était trop petit pour lui! Mais 10 ans après, il déroule des reprises galop7 avec sa demi-pension.
    Je trouve que les trotteurs n'ont pas toujours une belle tête, mais le plus souvent ils ont un grand coeur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résumes bien les choses. C'est un sacré travail, mais ce qu'ils peuvent donner dépasse toutes les attentes ;)

      Supprimer
  6. Les trotteurs sont des chevaux géniaux, je trouve ! J'en avais plusieurs dans mon ancien centre et ils apprennent tellement bien au plus jeune :) Gamin possède du trotteur aussi puisqu'il est croisé TF et anglo. L'avantage c'est qu'il saute 1m à partir du trot en cas de soucis :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tranquille ! Un cheval fait pour sauter alors :)

      Supprimer
  7. Je n'en ai pas cotoyé beaucoup au cours de ma vie, mais je trouve que c'est une super race, très polyvalente et vraiment douée pour peu que le cavalier prenne vraiment le temps de reprendre le travail de 0 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est sûr, on comprend mieux pourquoi il y a autant detrotteurs maîtres d'école en CE :)

      Supprimer
  8. Une très bonne race qui en fait de superbes chevaux =D

    RépondreSupprimer
  9. Bah, ma petite DP étant un trotteur, tu sais d'avance que je suis une grande fan de cette race depuis =) !
    Les pur-sang par contre, j'aime un peu moins... Ceux qu'il y avait dans mon ancien club étaient tous fragiles soit psychologiquement (agressifs pour le sanglage ou quand tu rentres dans leur box, incapables de rester immobiles au montoir...), soit physiquement (se blessaient et boitaient souvent...).
    Je pense aussi que la méthode d'entrainement entre un trotteur et un pur-sang pour les courses n'est pas la même, ce qui explique leur caractère si différents alors que ce sont deux races crées pour le même objectif : la vitesse ! (Après, il me semble aussi que les éleveurs de TF sont plus sélectifs et regardants sur le mental que les PS).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, c'est justement pour leur caractère débile et mesquin que j'adore les PS, plus que les trotteurs ^^ Après, chacun ses goûts comme on dit, et tant mieux, car tout le monde est différent !

      Supprimer
  10. Les trotteurs souffrent d'une très mauvaise réputation en équitation classique (peu appréciés par les juges en concours de dressage, quasiment jamais reproduits en dehors des filières courses, prix bradés quand on veut vendre un trotteur...) et c'est bien dommage !

    Leur réputation de chevaux au grand coeur est loin d'être surfaite ! J'en ai côtoyé plusieurs, sortis de course, et tous étaient des chevaux exceptionnels soit par leur douceur, leur gentillesse et leur envie de bien faire (à en devenir limite un peu "neuneu" tellement ils veulent donner le meilleur sans savoir le faire), soit parce que malgré les difficultés, ils avaient un coeur énorme et des capacités intéressante dès qu'on prenait le temps de parler leur langage.

    Vraiment, en cheval de loisirs ils sont top, et même avec du travail, ils peuvent faire de bons compagnons de concours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "neuneu" c'est le bon terme ! Nous on les appelait "sac plastique" (par rapport au QI hein) ça revient au même ^^
      Mais oui tu as raison, ce sont des chevaux formidables quand on prend le temps de s'y intéresser !

      Supprimer
  11. Je ne me suis jamais réellement intéressée au trotteur jusqu'au jour où une copine d'équitation a acheté sa jument, finalement ce sont des chevaux vraiment sympa :) volontaire et polyvalent !! :D


    Je passe te faire un petit coucou ! Depuis le temps... j'ai pas mal de retard sur ton blog ^^ en esperant que toi et ton loulou vous allez bien ? :)
    J'aime beaucoup le nouveau design de ton blog :D top !!

    (et mon dessin ? XD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr qu'il faut avoir l'occasion de s'y pencher pour vraiment les connaitre. Merci pour le design ! Et ton dessin est toujours au même point : à moitié commencé ^^

      Supprimer
  12. Je viens d acheter un trotteur français, quand je le met dans son box il s énerve . Je ne comprend pas pourquoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, savez-vous où vivait votre trotteur avant ? Il se peut qu'il vivait dans un pré et ne supporte pas le box. Les chevaux ne sont pas faits pour être enfermés, essayez de le placer au pré toute la journée afin de voir s'il réclame à rentrer au box.

      Supprimer
  13. Une amie avait acheté un trotteur réformé de 7 ans à l'asso Sauve Qui Peut. Elle a du faire preuve de beaucoup de patience pour pouvoir "l'apprivoiser" en quelque sortes. Au bout de deux ans, elle m'a proposé de le monter. J'avais mon Galop 5 depuis plusieurs années mais j'ai vite compris une fois dessus que ça ne voulait rien dire ^^ J'ai juste eu l'impression de ne plus savoir monter du tout ! J'ai compris qu'avec ce cheval très sensible, les bases étaient à peine acquises et il fallait y aller avec un incroyable tact. Mais justement je trouve que ces chevaux ont un coeur énorme, c'est vraiment une relation très particulière et c'est très formateur de s'en occuper :)

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!