dimanche 29 mars 2020

Augmenter l'endurance de son cheval

L'une de mes résolutions de l'année est d'augmenter l'endurance de Tabasco, qui n'en a pas du tout. Voici un sujet compliqué, mais je vais essayer de faire simple.



Si mon cheval est un excellent sauteur, il a aussi un énorme handicap : son souffle ! 

Exemple démonstratif en balade : au bout de quelques minutes à peine de galop, il se met à ralentir au point que j'ai dû mal à rester en équilibre, et il finit par me faire une transition "galop - pas ramollo". Bref, pour un potentiel CCE, on a pas le cul sorti des ronces !

Balade encore et encore

Petite note physionomique


Le cheval possède un très gros cœur. Il mesure environ 26 cm, soit pratiquement un ballon de foot. Qui dit plus gros cœur, dit plus de débit. Au repos, le cœur d'un dadou bat plus lentement que celui d'un homme, alors qu'à l'effort, il battra beaucoup plus vite (vitesse multipliée par 10 pour le cheval contre 6 pour l'homme). Pour faire simple, ça carbure dès qu'il y a besoin. 

MAIS, parce qu'il y a toujours un mais, le cheval ne peut pas respirer par la bouche. Quand nous on en peut plus de courir pour rattraper le bus, on peut prendre une grosse bouffée d'air grâce à la bouche. Le loulou, lui, est limité à ses petits naseaux entourant la zone à bisous. C'est d'ailleurs pour ça qu'à l'effort, les chevaux font le bruit d'une locomotive. Forcément, ça limite. 




Moralité : on ne peut PAS améliorer le souffle d'un cheval. Par contre, on peut améliorer son système cardiovasculaire, et donc, son endurance. 

Par le biais du travail, on va donc chercher à "muscler" le cœur pour qu'il pompe plus fort (et donc ramener plus d'oxygène dans le sang), ce qui lui permettra de baisser la fréquence cardiaque pendant l'effort, et de tenir plus longtemps. CQFD !



Des idées d'exercices pour augmenter l'endurance des chevaux 


🐴  Selon le blog de Equisence


Il est conseillé de faire une séance de galop par semaine (en complément de séances "normales" multidisciplinaires). On commence doucement par des galopades de 2 min suivies d'un long trot "actif" de 5 à 10 minutes. Les semaines suivantes, on allonge la durée du galop progressivement jusqu'à arriver à environ 10 minutes. Attention, c'est bien précisé que ceci doit être progressif ! Dans l'idéal, il faut mesurer les bpm de votre cheval à chaque séance pour constater les améliorations. 

🐴  Selon le site J'entraine mon cheval :


Ici, 3 exercices. Tout d'abord, faire des balades au pas actif pendant minimum 1h (avec un cheval qui engage et qui se méjuge) ; ce qui va muscler en douceur et en profondeur. Ensuite, sortir en trotting d'1h maximum en alternant pas et trot régulièrement ; pour muscler et cadencer le cheval. Enfin, sortir en galoping de plus en plus longtemps pour travailler le cardio, mais ici aussi, il faut y aller progressivement.

🐴  Sur le blog de Fouganza :


Ici, 2 programmes d'entrainement sont proposés.
Le premier entrainement est le suivant (après 10 bonnes minutes d'échauffement ) :
  • La 1ère semaine, un trotting de 5 min de pas actif - 5 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 2ème semaine : 5 min de pas actif - 7 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 3ème semaine : 5 min de pas actif - 9 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 4ème semaine (et toutes les suivantes) : 5 min de pas actif - 10 min de trot, le tout 3 fois.
Le deuxième programme est ainsi (à raison de 3 ou 4 fois par semaine)
  • La 1ère semaine, faire 30 min de balade comprenant 5 min de trot.
  • La 2ème semaine, une balade de 30 min comprenant 10 min de trot. 
  • La 3ème semaine, une balade de 40 min comprenant 15 min de trot,
  • La 4ème semaine, une balade de 40 min comprenant 20 min de trot et 5 min de galop
  • La 5ème semaine (et les suivantes), une balade de 40 min avec 20 min de trot de 10 min de galop.


On m'a aussi conseillé de faire beaucoup de pas "actif", sur de longues séances de 2 à 4 heures, ou encore d'emprunter des sentiers dénivelés. Je n'ai malheureusement pas le temps de marcher 4 heures d'affilées et mes chemins de balade sont plats.

Cataclop cataclop cataclop


⚠️ ⚠️ ⚠️
Attention ! Dans tous les cas, il faut absolument être à l'écoute de son cheval ! S'il ne présente aucun signe de fatigue ou de transpiration, il se peut que votre entrainement soit trop léger. A l'inverse, si après 2 minutes de galop à peine votre Loulou semble avoir couru 160 kilomètres, ralentissez et reprenez les entrainements au trot avant de passer à l'étape supérieure.  
⚠️ ⚠️ ⚠️


J'ai testé avec Tabasco : 

Ou plutôt je suis EN TRAIN de tester. J'ai combiné à ma sauce les programmes trouvés sur Internet. Mon programme pour le moment, c'est un trotting chaque dimanche pendant lequel j'alterne le pas actif (5 min) et le trot (7-8 min) plusieurs fois  et 2 ou 3 sessions de galop d'environ 3-4 minutes. J'ai hâte que le soleil tarde à se coucher pour pouvoir aussi sortir en semaine !



* Et vous, que faites-vous pour gagner en endurance ? *



samedi 7 mars 2020

Coup de boost avec le Nutriform de Ravene

L'hiver mi-froid / mi-chaud et mon entrainement pour augmenter l'endurance de Tabasco viennent un peu plomber son énergie naturelle. Par chance, j'ai en ce moment même un complément alimentaire reboostant à tester ! 


A certaines périodes de l'année, les chevaux ont une petite baisse de forme. Ça peut être lié à la saison de concours ou à un entrainement plus intensif par exemple. Fatigue, baisse de performance, ça ne "passe pas comme il faudrait".


Booster les performances des chevaux


Tabasco est nourri au foin et à l'herbe, à volonté. Il n'a pas de ration car il n'en nécessite pas spécialement, mais du coup, il est important que je le complémente de temps en temps, en vitamines ou autres, par le biais de pierres à sel ou de compléments alimentaires.

Un jour tu douches à 25°C, 2 jours après tu grattes la voiture gelée. What's the fuck, darling ?

En ce moment, l'hiver met à rude épreuve les chevaux : un coup il fait super chaud (il en perd ses poils), un coup il pleut à verse, un coup il gèle ! Nawak je vous dis. Du coup, je viens en aide à mon loulou pour l'aider à passer l'hiver. 


Le Nutriforme de Ravene Labo


Je lui donne donc régulièrement une dose de Nutriforme dans une poignée de grains. Il s'agit d'un complément liquide proposé par la marque Ravene. Il vient booster les globules rouges (qui transporte l'oxygène dans les organes) et soutient donc les muscles. Les anti-oxydants qu'il contient aide les muscles à récupérer plus vite, et aux organes de mieux assimiler les vitamines. Il est fortifiant grâce aux vitamines et aux oligo-éléments, défatiguant grâce au magnésium et hydratant grâce au potassium. Un combo gagnant qui file un coup de main à l'organisme !




Le bouchon doseur très pratique !
Texture et mode d'emploi


C'est un produit liquide mais onctueux, qui a une odeur de médicament. Si ça ne sent pas très bon, le goût "pomme" par contre plait à mon cheval.  Il faut mélanger 30 ml de produit à la ration ou à l'eau, une fois par jour, pendant la période de concours ou pendant une baisse de forme. 


Composition


Eau, monopropylène glycol (additif alimentaire), chlorure de potassium (minéral), chlorure de magnésium (pour le système nerveux), des tas de vitamines, biotine, oligo-éléments, fer, cuivre, manganèse, sélénium, iodate de calcium et arôme pomme.


(pour environ 1 mois d'utilisation en continu)


Mon avis sur le Nutriforme


Franchement, j'ai vu une réelle différence entre deux périodes avec et sans Nutriforme. Au travail, il est plus motivé, s'essouffle moins vite, et transpire moins rapidement. C'est comme s'il avait pris un rail de coke avant la séance ! Et bingo, ce n'est pas dopant, vous pouvez donc y aller les yeux fermés ! Les effets se font ressentir rapidement, donc je l'utilise dès que je sens un coup de mou chez Tabasco. 

Tabasco est content !



* Et vous, donnez-vous du Nutriforme à votre Tornado ? *



Copyright Uderzo pour le dessin de Panoramix que j'ai redessiné.

mardi 21 janvier 2020

Bonnes résolutions 2019 vs 2020

Encore une année de passée... Je trouve ça dingue comme le temps passe vite. J'ai donné un coup de boots à mon équitation avec des cours réguliers, quelques concours en élite et toujours plus de soins...


Comme toujours, je vous souhaite une très belle année. Je vous le souhaite vraiment du fond du cœur. J'ai passé une année assez compliquée sur tous les plans : énormément de déceptions, mêlée à une poisse infinie... J'ai besoin d'un peu de temps pour digérer tout ça, mais au moins, mon cheval est là. Être aux écuries, c'est me réfugier dans une bulle d'amour et d'apaisement. 

Coach es-tu là ?

 

J'avais trouvé le coach qui m'a poussée à dépasser mes limites. Qui m'a amenée sur mes premières élites. Qui m'a fait sauter jusqu'à 130 à la maison. Qui m'a donné un cheval ultra répondant. Top. Malheureusement, ce même coach s'en va dans une autre région et je me retrouve avec le même scénario que 2018 : trouver un nouveau coach. Bon courage à moi-même !

***

Revenons aux résolutions purement équestres. Adieu 2019, bonjour 2020 !



Au niveau de l'équitation * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Beaucoup de progrès encore une fois, comme si mon cheval avait un sorte d'apprentissage exponentiel !

2019
2020
Changement de pied au galop
Toujours en cours d'acquisition. Un jour ça marche, un jour ça ne marche pas. Je conserve pour 2020.
Apprendre le coucher
Pas validé ! Il faudrait que je trouve quelqu'un pour m'aider la dessus... Je conserve pour 2020.
Tenter une club élite
2 clubs élite et 1 prépa 105 à mon actif, dont une première place ! C'est totalement validé ♥
Etre plus sérieuse en dressage
Avec un cheval complétement dans les mains et à l'écoute, je valide à donf !
Retourner sur le cross
OH OUI et c'était génial ! Validé ♥

J'ajoute pour 2020 : faire un CCE, et trouver un nouveau coach.




Au niveau du cheval  * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Nous avons franchit de sacrés étapes à l'obstacle. Toujours plus haut, toujours mieux placé. Ca, c'était grâce à mon nouveau coach, à nous de conserver ces belles habitudes !

2019
2020
Réussir à l'arrêter à la voix quand je longe
Pas validé ! C'est.... compliqué. Je conserve pour 2020.
Faire venir l'ostéo
Validé ! Et d'ailleurs, l'ostéo n'a jamais vu un cheval en aussi bonne santé. Trop contente !

J'ajoute pour 2020 : soigner son irritation à l'encolure et augmenter drastiquement son endurance




Au niveau de la cavalière  * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 


J'ai parfois des baisses de motivation, mais mes séances sont un peu plus productives... ça compense ?

2019
2020
Restée motivée malgré 
le froid et la pluie

Franchement, à part la semaine de déluge, j'ai eu un rythme constant et c'est tant mieux :)

 J'ajoute pour 2020 : essayer de sortir en concours plus régulièrement et tenter un CCE.


* Et vous, quelles sont vos résolutions équestres ? *



mardi 3 décembre 2019

SALT & GUTS, bien plus que du sel

Parce qu'un cheval, qu'il mange de l'herbe, du foin, ou une ration, n'aura pas tous les sels nécessaires à son métabolisme. Il est alors conseillé de leur proposer une pierre à sel en libre service...


La pierre à sel, mais où est le poivre ?


Il y a exactement 5 ans et 9 mois, je vous proposais un article sur l'utilisation de la pierre à sel et sur ses bienfaits pour les chevaux (article par ici !). Le temps a coulé (et pas qu'un peu, ouch) et il est temps pour moi de vous rafraichir la mémoire !


On est fous mais on le vit bien.
Alors, la pierre à sel, pourquoi faire ?



La pierre à sel est un complément alimentaire permettant d'apporter des minéraux - entre autre - au chevaux. Il en existe des purs (sel blanc, rose de l’Himalaya...), des brunes (à la mélasse) ou encore des aromatisées avec toutes sortes de goût.

Il faut laisser une pierre à sel à disposition pour le cheval, qu'il soit au box ou pré. La nature étant bien faite, le cheval viendra lécher la pierre quand son corps en ressentira le besoin, et uniquement quand il en aura besoin ! (du coup, mieux vaut éviter les pierres aromatisées, car les chevaux ces gros gourmands, la lèchent pour le plaisir)




La pierre à sel SALT & GUTS par Horse Remedy




Récemment, j'ai proposé au troupeau une toute nouvelle pierre à sel, qui sort vraiment du lot !

Il s'agit de la pierre Salt & Guts, proposée par Horse Remedy. Elle fait partie de la gamme "StableGuts". Je suis une grande grande grande fan de cette boutique depuis bien longtemps, car c'est l'une des rares à proposer des probiotiques, des levures, des micro-organismes efficaces.... Pour la faire courte : des produits naturels ET du coup, naturellement efficaces ! 

 
Parlons de cette pierre.

Donc, elle est faite de sel de la Mer Méditerranée et de levures vivantes. RIEN D'AUTRES ! Pas d'additifs mauvais, de mélasse trop sucrées ou de vitamine synthétiques. Non, il n'y a que du bon.

Les levures vivantes, elles, s'activent uniquement quand elles se trouvent dans le tube digestif. C'est là qu'elles vont jouer les magiciennes et améliorer l'équilibre de la flore intestinale. Elles vont aussi perfectionner la digestion de votre Doudou qui se goinfre de foin.

Mais cette chouette pierre a d'autres cordes à son arc ! Elle permet aussi :
- de stimuler l'abreuvement,
- de donner des doses d'électrolytes,
- d'améliorer la qualité du poil et de la corne...

Il suffit de voir les images ci-contre pour prouver qu'elle plaît. 

Mon cheval semble bien apprécier la pierre : à peine je lui ai présenté qu'il a déjà commencé à lécher 

Elle est vendue au prix de 18,50€ les 3 kilos sur le site de Horse Remedy



Ses plus :
- Naturel, pas d'additifs mauvais
- Contient de la levure vivante
- Dure longtemps au pré, même avec 4 chevaux dessus !
Son moins :

- Le prix tout de même plus élevé que les autres pierres à sel "classiques"






* Et vous, vous connaissiez Salt & Gust *




mercredi 24 juillet 2019

Kavale by Képhyre : une balade en toute sécurité

Des fois, je découvre des petits bijoux. C'est le cas il y a quelques semaines, quand j'ai reçu chez moi un très beau colis... Le pack Kavale pour la balade !


Kavale, c'est un petit boitier bleu que l'on fixe au cheval et à soi-même. En cas de chute, le système va prévenir vos proches que vous êtes tombé, où vous vous trouvez ainsi que votre cheval.  C'est un peu l'ange gardien de votre balade ! C'est Képhyre qui propose cet invention, une petite entreprise qui devient grande suite à l'idée de Anaïs Vivion qui souhaitait sécuriser les cavaliers et propriétaires.




Voici comment ça se présente :

L'appareil "Kavale"


Il se compose de 2 parties : une sorte de bloc bleu, gravé du joli logo Kavale, et une sangle élastique avec un connecteur. Sur le récepteur se trouve un rond en métal aimanté qui permet de recevoir le "pion connecteur" de la sangle, qui vous relie au cheval. Le boitier se recharge sur le secteur avec un chargeur fourni (un voyant vous indique la charge). Attention, pensez à le charger régulièrement car pour le moment, il n'est pas possible de couper le capteur (on attend les évolutions avec impatience !) et du coup la batterie se vide assez vite. Dans le pack balade, vous aurez aussi le support de la selle et les sangles pour l'accrocher.




L'application Képhyre


Il faut télécharger l'application sur Android ou iOS.  Ensuite, on se crée un compte en suivant les étapes (photo, infos générales et numéro de téléphone) et c'est partit pour l'appairage avec votre Kavale. Pour activer votre compte, vous devez entrer un code reçu avec votre abonnement  (à 3€/mois seulement) !

Vous pouvez ensuite créer la fiche de votre cheval ainsi qu'ajouter vos contacts de confiance (ceux qui seront prévenus en cas de chute). L'ergonomie de l'appli est vraiment top : c'est simple comme bonjour et super efficace. 


Attacher le capteur sur le matos


2 possibilités s'offrent à vous : soit sur la selle, soit sur le collier de chasse. Personnellement, je préfère sur la selle, mais j'ai testé les 2 versions et ça tient très bien.


- Sur la SELLE
On passe la sangle fournie dans les fentes du support (les fentes des petits côtés), on centre le support puis on vient le caler contre l'arrière de la selle (sur le troussequin). Ensuite, on passe les deux pans de la sangle sous les grands-quartiers (ou sous les faux quartiers comme moi), et dans la boucle situé à l'avant de la selle. Enfin, on plaque bien le scratch à plat, en serrant au maximum de chaque côté. Ainsi, ça ne bouge pas du tout !



- Sur le COLLIER DE CHASSE
Cette fois, on passe les 2 scratches fournis dans les fentes du milieu, et on vient placer le support du Kavale en haut du collier de chasse. On sert bien les scratchs, et c'est tout !




C'est partit pour la balade !


Via l'application, on lance le mode "balade". Ici, on choisit le cheval avec lequel on part, la personne à contacter en cas de chute, et enfin, le délais accordé entre la chute et le clic "tout va bien".

Hop, la balade est lancé, vous avez 10 minutes top chrono pour poser votre cul sur votre poney et relier le connecteur (attaché à votre pantalon) au Kavale (attaché à votre cheval). Le petit "clac" fait, vous n'avez plus qu'à attendre que l'appli vous donne le feu vert, et c'est partit !


♫ Promenons-nous, dans les bois ... ♪

Vous êtes tranquillos au petit trot quand Tempête à peur d'une feuille d'arbre verte et décide de faire un pile inattendu. Vous, le nez aux papillons, vous n'anticipez pas l'arrêt soudain et BIM, c'est une séparation des corps. En tombant, le connecteur aimanté se décroche du Kavale, ce qui indique à l'appli que - oui - vous vous êtes cassé la gueule binette.

Badaboum ! (oui je sais c'est mal joué mdr)
Et là, vous avez 1 minute top chrno pour appuyer sur le bouton "ça va ihmotep". Si vous ne le faites pas, l'appli envoie une alerte à votre(vos) proche(s) et leur dit où vous êtes tombé et où se trouve votre cheval (une icone cavalier et une icone cheval). Si tout va bien, vous remontez, remettez le pion dans le Kavale, et roule mimile. Si par contre ça ne va pas, vous avez la possibilité de contacter les urgences...

Votre contact est alerté
Tout va bien, on remonte en selle !

Des infos sur le Kavale !


Si vous vivez dans un bled paumé, par de panique ! Le système fonctionne avec Sigfox, qui permet d'avoir une très bonne couverture réseau !

Niveau prix, pour le pack "balade", il faut compter 249 € pour le Kavale + l'attache selle + le cordon élastique avec le pion + l'abonnement payé d'avance pour 1 an d'utilisation + le chargeur. Ensuite, l'abonnement de 3 mois est à 13,50€ et celui de 6 mois à 25€. C'est vrai que ça a un prix mais la technologie utilisée le justifie. Et surtout, c'est la sécurité que ce pack vous apporte qui n'a pas de prix !!!!





Vous m'avez répondu...


Je vous ai demandé, si vous aussi, vous partiez en balade seul. Vous avez été très nombreux à me répondre et je vous en remercie. Le constat est là : vous partez pour la plupart régulièrement seul en promenade. Certains d'entre vous ont même eu des pépins (heureusement pas trop graves) ! Tout ceci prouve que le Kavale est légitime et il se pourrait bien qu'il devienne un must-have dans chaque sellerie. Pensez-y ! 

Personnellement, je suis conquise. Même si le système mérite encore quelques améliorations (des petites lenteurs, etc), je trouve qu'il est déjà bien et me permet de partir plus sereinement en balade. Moi et mon Tabasco, on adhère à 600% !!!




* Et vous, connaissez-vous le Kavale ? *


A découvrir aussi :
Le site - La page Facebook - Le compte Instagram - Youtube

dimanche 30 juin 2019

Cheval + fossé = aïe aïe aïe !

Il faut que je vous raconte une aventure qui nous ai arrivé il y a quelques temps... Une grosse frayeur digne des pires scénarios, mais heureusement avec une fin pas aussi tragique.

Une promenade à trois


Il fait beau, on est motivées, mes 2 copines et moi décidons de partir en promenade tranquillement. "Tranquillement" car il arrive que nos 3 chevaux s'entre-chauffent débilement. Laure avec Swing le "pur sang nerveux", qui décide aujourd'hui d'être "cheval gentil", et Mel sur Zaphyro "le grand copain de Tabs", qui est fidèle à lui-même et suit en queue de peloton sans broncher. Quant à mon Tabasco, il regarde les papillons béatement.

Donc cette fois-ci, tout se passe bien, ça promet une balade sans encombre !


Allons plus loin


Zaphyro, que l'on pourrait surnommer
le "taille-haie"
On traverse la route pour allonger notre circuit et partir à travers champs. On se retrouve sur un chemin blanc assez large, entouré de fossés plutôt hauts, mais à moitié caché par des hautes herbes. Mais pas de problème, on marche bien au milieu, au pas, tout en papotant.


Mais devant nous arrive une moissonneuse-batteuse qui prend toute la largeur du chemin. Laure et moi, étant devant, nous entrons dans un champ pour le laisser passer. Mais ma copine sur Zaphyro est un peu plus loin derrière et cherche à nous rejoindre. Sauf que le conducteur de la moissonneuse continue d'avancer, l’empêchant d'atteindre l'entrée du champ. Zaphyro, en bon poney bien gentil, se "range" sur le côté du chemin, cherchant en passant à grignoter 2 ou 3 brindilles d'herbe. 


Quand tout à coup...


On entend un cri de Mel. On se retourne et on la voit, debout à côté de son cheval. Lui, il n'a pas vu le vide caché sous l'herbe. Et maintenant, il est ventre à terre, les 2 jambes droites dans le fossé et les 2 gauches repliées sous lui. En équilibre entre le sol et le vide. 😱

Il se débat pour se relever mais chaque fois qu'il force sur son antérieur gauche, il retombe immédiatement. Vision d'horreur, on imagine sa jambe brisée, qu'il est foutu, qu'on va devoir l'euthanasier sur place. 😨 Pourtant Zaphyro est calme. Il tente en vain de se relever mais comme il cherche à prendre appuie sur la boue au bord du fossé, il retombe encore et encore.


Cette scène semble durer des heures.


Et finalement au bout d'une éternité, Zaphyro arrive à se relever comme un cœur et n'a aucune blessure si ce n'est 2 égratignures. 

Rassurées mais tout de même sous le choc, on reprend nos esprits, on check le cheval, on le fait trottiner, on le câline. Et on rentre pied à terre, en marchant, parce que bon, on est bien par terre aussi, surtout après une frayeur pareil.

Zaphyro est sain et sauf ! Ouf !


Et je me dis que...


Je me dis que si elle avait été seule en promenade ce jour là, et si ça ne s'était pas bien fini, et si elle s'était fait mal en tombant, et si.... Beaucoup de questions me viennent. Et là, je pense au chouette Kavale de Képhyre, un outil - pour moi - indispensable quand on part seul en promenade. 

Je vous en parle bientôt, mais histoire de vous donner l'eau à la bouche, sachez que Kavale, en cas de chute, prévient automatiquement quelqu'un que vous êtes tombé, indique la position de la chute et celle du cheval. Dans le cas où ma pote avait été seule, ça aurait pu être indispensable ! Alors, envie d'en savoir plus ? Très bientôt dans un prochain article !





* Et vous, Déjà vécu une frayeur pareil ? *




vendredi 24 mai 2019

Ravene Pedicade s'occupe des pieds !

Je sais pas chez vous, mais chez moi c'est genre "1 semaine gros soleil 100% été" suivit de "1 semaine déluge 100% aquaponey". Dur dur de choisir comment soigner les pieds....



Pas de pied, pas de cheval !


Donc dans cette météo mi-mouillée-mi-sèche, les sabots de mon cheval n'en font qu'à leur tête. Paroi sèche mais fourchette molle, c'est loin d'être évident ! Ravene tombe à pic en me proposant de tester leur tout nouveau produit pour pied....

Le Pédicade de Ravène


Quand la fourchette se ramollie d'un seul coup, il est urgent d'agir car ça peut très vite pourrir ! Dans ce cas-ci, on a besoin d'un produit qui va désinfecter en même temps que solidifier.

Pédicade propose justement ce type d'action rapide. Il permet d'assécher, de soigner et d'assainir en même temps.


Utilisation

 

La bonne idée !
Le flacon se présente sous forme de spray et est juste ultra pratique. On secoue un coup et c'est parti ! L'embout très très fin permet d'appliquer exactement là où on a besoin, et surtout dans les lacunes. Il est franchement très simple d'utilisation, il ne coule pas et on ne gâche pas le produit.

Je l'applique 2 fois par semaine sur l'ensemble de la fourchette, en insistant sur les "pliures". Ça forme une film protecteur. Par contre attention, ça sent très fort (et pas très bon), faites gaffe à ne pas vous en mettre sur les mains !

💚 Le gros point positif : On peut appliquer le produit même si la fourchette est déjà humide, contrairement à un goudron classique qui risquerait d'emprisonner l'humidité. GROS AVANTAGE.


Composition


Le spray comprend un coktail ultra concentré d'actifs bénéfiques pour la fourchette, que l'on retrouve d'ailleurs dans de nombreux produits "spécial fourchette" : huile de Cade, huiles essentielles de Romarin, Thym Rouge, Eucalyptus et Tea Tree, soit tout ce qu'il faut pour le soin d'une fourchette, et du diméthyl éther et de l'éthanol.


Résultat en images !


Mon cheval Tabasco est très sensible à l'humidité. Un peu de flotte et la fourchette est molle... Voici un petit "avant / après":


Comme je le disais, l'application est simple....


Et là MAGIQUE ! Dès le lendemain de la 1ère application, j'ai déjà eu un résultat impressionnant ! La fourchette s'est asséchée d'une belle façon et même en tatillant avec la pointe du cure-pied, je n'ai rien trouvé de "caché" en dessous. J'étais aussi surprise que satisfaite du résultat.

Je l'utilise dès que l'humidité pointe son nez, pour éviter du mieux que possible que mon Tabs ne se retrouve avec les fourchettes pourries. Je vous le conseille donc les yeux fermés !


🛒  Le Pédicade est à shopper sur le site de Ravene à 16,95€ le flacon.



* Et vous, connaissez-vous le Pédicade*




lundi 29 avril 2019

Découverte de l'équitation western au Village Western

Comme vous le savez déjà, lors de ma visite au jumping de Bordeaux en février dernier, j'ai eu l'occasion de découvrir le western avec une petite initiation. Et vraiment j'avais adoré. Alors quand on m'a proposé d'approfondir la découverte sur toute une journée, je n'ai pas hésité un seul instant ! C'est parti pour une journée en compagnie de Three Hearts, MllePoney et Mon Cheval Safir.

Le Village Western : camping 4* et ranch d'équitation

Situé à Hourtin proche de Lacanau, le village Western est dirigé par Arnaud Péroux, un véritable passionné de western (que j'avais déjà rencontré en 2017 au jumping sur le stand de Horseee). Ici, on est tout de suite plongé dans un cadre magnifique, 100 % western sans non plus tomber dans le cliché : des barns américains, des bâtisses typées saloon, un moulin à vent old west farm, etc etc...
Comme dans un film, mais en vrai. Merci Arnaud de nous avoir fait découvrir ton univers. 


Le western, c'est quoi en fait ?


Quand on dit western, on pense aux clichés rodéos, éperons qui font "gling gling", chapeaux de cowboy et musique country. Alors oui, y'a un peu de ça, mais c'est tellement plus riche que ce qu'on peut voir dans les films !

A la base, cette équitation vient des ranchs Américains et de l'élevage de bétails. En effet, pour gérer ces animaux, il était nécessaire d'avoir des chevaux réactifs, à l'écoute du cavalier et rapides. De là est né les différentes disciplines qu'on retrouve aujourd'hui : le trail, le reining, le barrel, le horsemanship, le cutting, etc etc...



Le reining


Je vais plus vous parler du reining, car c'est ce que nous avons pu tester au village. C'est une discipline qu'on peut voir à la télé lors des Jeux Equestres Mondiaux. Vous savez, faire des grands cercles très très vite puis tout doucement, des changements de pieds de ouf, des demi-tours sur place (roll-back), des pirouettes ultra rapides qui donnent le tournis (spins), des arrêts glissés (sliding stop)... Tout ça dans le calme, avec une seule main et le poids du corps. Voilà voilà, ça déconne pas quoi.

Arnaud sur son cheval Star Pine Whiz, en pleine démonstration du "spin"

Rencontre avec Fabien Boiron

Je parle de reining parce que nous avons eu l'immense honneur d'être accompagnées par Fabien Boiron, qui se trouve dans le top 15 Europe de reining ! Il entraîne des chevaux de reining depuis maintenant 15 ans, mais monte à cheval depuis l'âge de 5 ans. Il s'est réellement plongé dans le western vers l'âge de 14 ans et n'a plus eu que ça en tête par la suite. Il monte pas moins de 10 chevaux par jour et les nourrit d'amour. Un homme passionné, qui nous a transmit beaucoup de  choses en l'espace d'une journée.



L'équitation western, plus un état d'esprit qu'une discipline


Finalement, la monte western est plus un état d'esprit qu'autre chose. On monte rênes longues, jambes desserrées, poids du corps stable. Quand on demande une action au cheval (par ex partir au galop), on le laisse tranquille tout de suite après s'il répond à la demande, et ce, jusqu'à la prochaine information. Les chevaux sont tellement bien dressés qu'ils lisent en nous : si on a la conviction d'aller à tel endroit à telle allure, alors le cheval fera exactement ce à quoi on pense.

On entend parfois dire que c'est une monte violente. Non. Elle est corrective uniquement quand le cheval n'obéit pas. Je dirais qu'elle est "sévère mais juste", car la réprimande est courte et est suivie d'un confort "récompense".
Concentration....


Des chevaux dressés, dressés et dressés


Ils sont de race Quarter-Horse, Appaloosa ou encore Paint, avec un très bon mental.  Ils sont relativement petits et bien musclés, et portent des noms à rallonge. Ils vivent dans un barn américain, qui est une écurie spacieuse et pensée pour le confort des chevaux. 


Chic


J'ai eu l'occasion de monter Chic et Star Pine (celui que j'avais monté à Bordeaux), d'excellents chevaux qui m'ont donné de très bonnes sensations (même si Star Pine était moins coopératif qu'au Jumping !!!). A peine vous resserrez les doigts sur les rênes - toujours longues - que votre monture stoppe !  C'était un peu magique comme expérience... Pour décrire ça en quelques mots :


Justesse - Intelligence - Dosage - Compréhension


Mon pote Star Pine


Le matériel, symbole puissant !



La selle

Élément central de ce sport, cette selle toute décorée joue un rôle important. Son assise large permet au cavalier d'être bien assis et agit comme une coque de bateau (toujours garder l'équilibre) et donc permet un "repositionnement intuitif". L'étrivière reste souple malgré sa grande largeur et protège aussi bien le cheval que la jambe du cavalier, on conserve une bonne action de jambe. On n'oublie pas bien entendu la "corne" devant la selle, qui servait à se tenir dans des virages très étroit ou pour porter le lasso, mais aujourd'hui, elle ne sert plus vraiment. A savoir, la selle reste la même tout au long de la vie du cheval, c'est le tapis épais qui vient jouer le rôle d'adaptation.

Magnifique travail de décoration
A titre d'info, ce type de selle vaut dans les 5500 €

La bride et les mors


Les brides sont vraiment belles, le cuir est travaillé et décoré comme le sont les selles. On trouve une boucle décorative pour  une seule oreille, contrairement à nos frontaux classiques. Ceci vient du fait que les cavaliers utilisaient des ceintures pour faire leur bridon.



Le mors possède de longues branches à double brisure, qui permet de travailler à 2 mains comme à 1 main. Certains permettent une monte à 1 main uniquement. Au milieu du mors, on voit une forme qui remonte le long de la langue, on appelle ça un mors "correction". Attention, si ces mors vous paraissent terriblement violents, n'oubliez pas qu'en équitation western, on utilise très peu les mains ! Du coup, l'action de levier reste très légère.



Les éperons


Vous marchez, ça fait gling gling, comme dans les films... Et bien c'est vrai ! Nous avons porté de vrais éperons à molette plus ou moins longue, appelée "niveau" selon la dureté et l'expérience du cheval. Il existe un cran pour tenir le jean, car oui, les cowboy montent en jean "patte def'".






Pour conclure, est-ce que j'aimerai me mettre au western ?


On m'a posé la question. J'ai répondu : "Je ne veux pas me mettre à 100% au western mais par contre, j'aimerais retenir certains principes que j'ai appris grâce à cette discipline, et les appliquer à ma propre équitation."
Ce qui est sûr, c'est qu'on apprend énormément en testant de nouvelles choses. L'équitation western mérite amplement d'être plus connue en France, car elle est complète, respectueuse, et beaucoup de cavaliers devraient s'inspirer des principes qui en découlent. C'était une journée extraordinaire et je n'ai qu'une envie : y retourner !





* Et vous, avez-vous déjà testé le western ? *