lundi 29 avril 2019

Découverte de l'équitation western au Village Western

Comme vous le savez déjà, lors de ma visite au jumping de Bordeaux en février dernier, j'ai eu l'occasion de découvrir le western avec une petite initiation. Et vraiment j'avais adoré. Alors quand on m'a proposé d'approfondir la découverte sur toute une journée, je n'ai pas hésité un seul instant ! C'est parti pour une journée en compagnie de Three Hearts, MllePoney et Mon Cheval Safir.

Le Village Western : camping 4* et ranch d'équitation

Situé à Hourtin proche de Lacanau, le village Western est dirigé par Arnaud Péroux, un véritable passionné de western (que j'avais déjà rencontré en 2017 au jumping sur le stand de Horseee). Ici, on est tout de suite plongé dans un cadre magnifique, 100 % western sans non plus tomber dans le cliché : des barns américains, des bâtisses typées saloon, un moulin à vent old west farm, etc etc...
Comme dans un film, mais en vrai. Merci Arnaud de nous avoir fait découvrir ton univers. 


Le western, c'est quoi en fait ?


Quand on dit western, on pense aux clichés rodéos, éperons qui font "gling gling", chapeaux de cowboy et musique country. Alors oui, y'a un peu de ça, mais c'est tellement plus riche que ce qu'on peut voir dans les films !

A la base, cette équitation vient des ranchs Américains et de l'élevage de bétails. En effet, pour gérer ces animaux, il était nécessaire d'avoir des chevaux réactifs, à l'écoute du cavalier et rapides. De là est né les différentes disciplines qu'on retrouve aujourd'hui : le trail, le reining, le barrel, le horsemanship, le cutting, etc etc...



Le reining


Je vais plus vous parler du reining, car c'est ce que nous avons pu tester au village. C'est une discipline qu'on peut voir à la télé lors des Jeux Equestres Mondiaux. Vous savez, faire des grands cercles très très vite puis tout doucement, des changements de pieds de ouf, des demi-tours sur place (roll-back), des pirouettes ultra rapides qui donnent le tournis (spins), des arrêts glissés (sliding stop)... Tout ça dans le calme, avec une seule main et le poids du corps. Voilà voilà, ça déconne pas quoi.

Arnaud sur son cheval Star Pine Whiz, en pleine démonstration du "spin"

Rencontre avec Fabien Boiron

Je parle de reining parce que nous avons eu l'immense honneur d'être accompagnées par Fabien Boiron, qui se trouve dans le top 15 Europe de reining ! Il entraîne des chevaux de reining depuis maintenant 15 ans, mais monte à cheval depuis l'âge de 5 ans. Il s'est réellement plongé dans le western vers l'âge de 14 ans et n'a plus eu que ça en tête par la suite. Il monte pas moins de 10 chevaux par jour et les nourrit d'amour. Un homme passionné, qui nous a transmit beaucoup de  choses en l'espace d'une journée.



L'équitation western, plus un état d'esprit qu'une discipline


Finalement, la monte western est plus un état d'esprit qu'autre chose. On monte rênes longues, jambes desserrées, poids du corps stable. Quand on demande une action au cheval (par ex partir au galop), on le laisse tranquille tout de suite après s'il répond à la demande, et ce, jusqu'à la prochaine information. Les chevaux sont tellement bien dressés qu'ils lisent en nous : si on a la conviction d'aller à tel endroit à telle allure, alors le cheval fera exactement ce à quoi on pense.

On entend parfois dire que c'est une monte violente. Non. Elle est corrective uniquement quand le cheval n'obéit pas. Je dirais qu'elle est "sévère mais juste", car la réprimande est courte et est suivie d'un confort "récompense".
Concentration....


Des chevaux dressés, dressés et dressés


Ils sont de race Quarter-Horse, Appaloosa ou encore Paint, avec un très bon mental.  Ils sont relativement petits et bien musclés, et portent des noms à rallonge. Ils vivent dans un barn américain, qui est une écurie spacieuse et pensée pour le confort des chevaux. 


Chic


J'ai eu l'occasion de monter Chic et Star Pine (celui que j'avais monté à Bordeaux), d'excellents chevaux qui m'ont donné de très bonnes sensations (même si Star Pine était moins coopératif qu'au Jumping !!!). A peine vous resserrez les doigts sur les rênes - toujours longues - que votre monture stoppe !  C'était un peu magique comme expérience... Pour décrire ça en quelques mots :


Justesse - Intelligence - Dosage - Compréhension


Mon pote Star Pine


Le matériel, symbole puissant !



La selle

Élément central de ce sport, cette selle toute décorée joue un rôle important. Son assise large permet au cavalier d'être bien assis et agit comme une coque de bateau (toujours garder l'équilibre) et donc permet un "repositionnement intuitif". L'étrivière reste souple malgré sa grande largeur et protège aussi bien le cheval que la jambe du cavalier, on conserve une bonne action de jambe. On n'oublie pas bien entendu la "corne" devant la selle, qui servait à se tenir dans des virages très étroit ou pour porter le lasso, mais aujourd'hui, elle ne sert plus vraiment. A savoir, la selle reste la même tout au long de la vie du cheval, c'est le tapis épais qui vient jouer le rôle d'adaptation.

Magnifique travail de décoration
A titre d'info, ce type de selle vaut dans les 5500 €

La bride et les mors


Les brides sont vraiment belles, le cuir est travaillé et décoré comme le sont les selles. On trouve une boucle décorative pour  une seule oreille, contrairement à nos frontaux classiques. Ceci vient du fait que les cavaliers utilisaient des ceintures pour faire leur bridon.



Le mors possède de longues branches à double brisure, qui permet de travailler à 2 mains comme à 1 main. Certains permettent une monte à 1 main uniquement. Au milieu du mors, on voit une forme qui remonte le long de la langue, on appelle ça un mors "correction". Attention, si ces mors vous paraissent terriblement violents, n'oubliez pas qu'en équitation western, on utilise très peu les mains ! Du coup, l'action de levier reste très légère.



Les éperons


Vous marchez, ça fait gling gling, comme dans les films... Et bien c'est vrai ! Nous avons porté de vrais éperons à molette plus ou moins longue, appelée "niveau" selon la dureté et l'expérience du cheval. Il existe un cran pour tenir le jean, car oui, les cowboy montent en jean "patte def'".






Pour conclure, est-ce que j'aimerai me mettre au western ?


On m'a posé la question. J'ai répondu : "Je ne veux pas me mettre à 100% au western mais par contre, j'aimerais retenir certains principes que j'ai appris grâce à cette discipline, et les appliquer à ma propre équitation."
Ce qui est sûr, c'est qu'on apprend énormément en testant de nouvelles choses. L'équitation western mérite amplement d'être plus connue en France, car elle est complète, respectueuse, et beaucoup de cavaliers devraient s'inspirer des principes qui en découlent. C'était une journée extraordinaire et je n'ai qu'une envie : y retourner !





* Et vous, avez-vous déjà testé le western ? *





vendredi 15 mars 2019

Une journée au jumping de Bordeaux 2019

Comme l'année dernière, j'ai cette année encore enfilé ma tenue d'organisatrice d'évènements pour répondre au besoin du jumping de Bordeaux... Je vous emmène avec moi dans les coulisses de cette chouette journée !



Donc le service presse du Jumping/salon du cheval m'a une nouvelle fois demandé de guider une troupe d'influenceurs tout au long d'une journée. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvé un joli groupe, et je suis sure que vous les connaissez :

et moi même, Soon a Horse


Allez, je vous raconte notre journée !

----- 9H45 -----
 
Un petit dej' qui ouvre le bal, au service presse, où nous sommes très bien accueillis. Le temps que tout le monde soit là, et nous partons en direction de la carrière Silvana pour une initiation...



----- 10h20 -----

Initiation au WESTERN ! Avec Arnaud Peroux, qui dirige le Village Western et que j'avais déjà rencontré 2 ans plus tôt sur le stand de Horseee. Ses chevaux, qui déroulent dans la carrière, nous font découvrir ce fameux galop à 4 temps, aussi étrange que captivant. Arnaud parle avec passion de cette discipline. Nous avons chacun notre tour eu le privilège de monter un quart d'heure, pour apprendre les bases de cette monte particulière...



En baissant les talons, le cheval s'arrête net, encore plus bas et il recule. On ne tire jamais sur les rênes, on guide le cheval avec l'ensemble de notre corps... tout est question de poids du corps, de perception et de respect. Un grand merci à Arnaud, à ses collègues et surtout aux chevaux, qui ont été de magnifiques maîtres d'école.

----- 11h00 -----
 
Présentation de 4 marques et de leurs nouveautés.

- Chez Oscar et Gabrielle, nous avons découvert leur nouvelles vestes airbag qui sont tout simplement diiiiingues ! La matière fait que l'airbag peut se déclencher à l'intérieur de la veste sans pour autant la déformer ! Et surtout, l'airbag protège SUPER bien le cou, le dos, les côtes, etc... On a même eu une démonstration en live, super de voir en vrai. En plus, la coupe est franchement très jolie. En bref, c'est un top produit qui donne très très très très très très envie. Nous avons aussi eu droit à de jolies chaussette très douces et fines, et pourtant solides, comme une seconde peau.

- Chez Or Vet, nous avons découvert une gamme de produits naturels qui agissent en tant que compléments alimentaires ou autres. J'ai été très intéressée par cette gamme de produits que je ne connaissais pas du tout, du fait de ses compositions100% naturelles, ce qui est très important pour moi. De plus, je trouve que c'est assez complet : on peut trouver un soin pour à peu près tous les maux "courants" de nos chevaux. Bref, une marque qui mérite de se faire connaitre un peu plus du grand public ! (pour l'instant, elle est principalement reconnue par les compétiteurs).

- Chez Ego 7, la marque italienne nous a présenté son nouveau pantalon d'équitation : il intègre un grip au niveau de la ceinture, qui évite justement de porter une ceinture, sans que le pantalon ne bouge d'un poil. Je trouve ça très intelligent ! En plus, la coupe est flatteuse et la tissu très doux et stretch. Nous avons aussi découvert leurs bottes. Il existe 2 modèles (avec ou sans lacets) en brun ou noir. Si la forme est plutôt jolie, j'avoue être à des années lumière de pouvoir me payer ces bottes.

- Enfin, chez Free Jump, nous avons eu un rappel des produits phares de la marque. Leurs bottes magnifiques, leurs étriers de sécurité de diiiiingues trop beaux, et même leurs éperons adaptés à leurs bottes. Je ne vais pas trop développer ici car nous en avons déjà parlé l'année dernière. Par contre, laissez-moi vous présenter le tee-shirt officiel de ce jumping ! Très confortable et aux couleurs pimpantes et françaises. Je remercie très fort Yann de Free Jump et bien sûr, la copine Nana Cerise !



----- 12h30 -----

Le repas au restaurant "L'Oxer" nous permet de passer un moment très privilégié avec le cavalier de haut niveau Edward LEVY et son manager Guillaume. Nous avons pu discuter avec Edward de son parcours équestre, de la naissance de sa passion... Sachant qu'il vient d'une famille qui n'est pas du tout dans le cheval ! Une anecdote qu'il nous a raconté me reste en tête : la première fois qu'il est monté à poney, enfant, il avait râlé parce qu'on lui proposait une ponette, et que bien entendu, les ponettes, "c'est pour les filles" ! Et aujourd'hui, il monte à haut niveau une superbe jument. Lui-même rigole de cette histoire aussi mignonne que rigolote.


C'est un homme passionnant et très abordable. Je remercie le Jumping de Bordeaux de nous avoir permis de passer ce moment !
Faut bien que je me la pète un peu.... :D

----- 14h30 -----

Le RDV que les youtubeuses attendaient avec impatience... le Meet Up avec les abonnés ! Beaucoup de monde s'est présenté pour nous rencontrer, ce qui nous a fait chaud au cœur. Un beau moment, grâce à vous tous !

C'est dans ces moments là que je me rends compte que j'ai eu de la chance de faire partie de cette si belle aventure qu'est le blog.... Être une "influenceuse" ne m'a donné que des bons souvenirs, qui me resteront longtemps en mémoire. 


----- 16h00 -----

Nous allons regarder l'épreuve internationale de CSO étoilée, le prix Horse Immo, en loge VIP ! Nous sommes à 2 pas de la piste, notre vue est tout simplement imprenable. Nous voyons les plus grands défiler devant nous. Kévin Staut, Pénélope Leprovost, Simon Delestre, Michael Jung, Olivier Robert, etc... Et bien entendu, notre "protégé" Edward Levy ! Le spectacle est captivant, on retient notre souffle à chaque barre passée.... C'était génial ! 

----- 17H45 -----

Retour à la presse, pour un au-revoir dans la bonne humeur. Tout le monde a été ravi de cette journée, qui s'est vraiment bien passée, une nouvelle fois. Suite à ça, c'est Quartier libre ! Je passe sur le stand de Equibao, faire un coucou à la copine de Paresse et Caresse et bien sûr à Julien, et où - forcément - j'achète encore des produits Equibao, moi qui suis tellement fan de cette marque ! Mon porte monnaie ne me remercie pas ! Je croise aussi la copine de Pony Driver, avec qui je fais un petit tour dans le salon.


Les minutes passent vite et il est déjà temps pour moi de rentrer chez à la maison... Fin de cette journée incroyable, pleine de bons moments et de bons souvenirs. Vivement l'année prochaine !




* Et vous,avez-vous été au Jumping de Bordeaux ? *




samedi 2 février 2019

Le GastroGuts de Horse Remedy, pour un crottin plus sain !

La belle vie d'un cheval de pré, fan d'herbe bien verte, s'accompagne souvent de... caca tout mou. Attention, aujourd'hui, c'est sujet super glamour !

 

Comment faire pour que mon cheval retrouve un crottin en forme de crottin



Tabasco est plus abonné à la bouse de vache qu'au joli crottin de cheval. La coupable ? La belle herbe si savoureuse, qu'il préfère même au foin.

C'est là qu'intervient une nouvelle fois Horse Remedy, les spécialistes des micro-organismes efficaces. Depuis que j'ai découvert ces "bactéries magiques", je suis accro au Prominant Spray, qui est efficace dans quasiment tous les cas de figure (fourchette pourrie, problème de peau, etc etc...). Mon GRAAL quoi. Je n'ai jamais été déçue des produits proposés par Horse Remedy, du coup j'ai espoir de solidifier l'estomac de ma monture grâce à leur nouvelle gammes de produits "Stable Gut", le "GastroGuts" et le "ProbioGuts".



Le GastroGuts par Horse Remedy


Cette fois donc, il s'agit d'un complément alimentaire : le GastroGuts. Ok, le nom ne fait pas forcément rêver, mais au moins, on sait de quoi on parle.  Il s'agit d'une poudre à base d'argile bentonite (= qui vient de Fort Benton, un bled aux US) aromatisée à la menthe, avec un mélange de lactobacilles et bacilles (on en revient à nos supers bactéries gentilles et efficaces).


Ce complément se présente sous forme de poudre verte pâle, sans trop forte odeur. Le paquet est bien hermétique, au design sobre et naturel (j'apprécie) et il contient une dosette en carton très pratique où sont indiqués les doses pour un poney ou pour un cheval (respectivement 25 et 50 grammes / jour).

Attention : à ne pas donner aux juments gestantes ni aux poulinous de moins de 18 mois.




Et il fait quoi, ce complément ?

L'argile et les bactéries vont apaiser et protéger la paroi intestinale du cheval et, de ce fait, améliorer l'équilibre de la flore intestinale. Les nutriments sont plus facilement intégrés par l'organisme et - just in case - ça aide aussi en cas de pets trop fréquents ou de ballonnements.


Pour faire simple :
Meilleure digestion = bidon en bonne santé
 = caca moins mou = cheval content


La menthe est là pour donner bon goût au produit, mais vu comment mon cheval se jette dessus (mélangé à une poignée de grains), je pense que c'est validé sans aucun problème ! Moins d'un mois après, les crottins de mon cheval ont commencé à devenir plus consistants, moins coulants (berk), plus "cheval" que "vache" quoi... 


Je dois être la seule personne au monde à m'extasier devant un crottin mdr


Mon avis 

Déjà, Tabasco aime le goût, ce qui rend les choses beaucoup plus simples. Ensuite, l’emballage est pratique et conserve bien le complément même en période humide. La dosette est parfaitement adaptée, rien à redire là dessus.

Et enfin, niveau efficacité c'est le top ! Le bidon de mon cheval apprécie, du coup, lui aussi. Merci mille fois à Horse Remedy pour cette nouvelle gamme de produits qui fait du bien à ma monture.



Le paquet d'1,5 kg est au prix de 36 €. Il nous permet de tenir 1 mois environ, ce qui est parfait pour une cure de ce genre.





* Et vous, vous connaissez Horse Remedy*




A lire ou à relire :
- Les Micro-organismes efficaces - 06/08/16
- Des huiles essentielles pour la concentration du cheval - 16/09/17
- La lithothérapie : cailloux pour dadous ! - 08/04/17
Cavasso, le bien-être pour les chevaux - 24/03/18

dimanche 6 janvier 2019

Bonnes résolutions équestres 2019 vs 2018

Cette année 2018 a été forte en chamboulements niveau équestre pour moi. Comme prévu, j'ai tout changé pour rattraper les déboires de 2017.

Cette année encore, je vous souhaite de passer une merveilleuse année. Que vous preniez ou non des bonnes résolutions, l'important est que vous soyez heureux jour après jour, sans ombre qui ne viennent gâcher votre quotidien.

Et continuez de ne pas trop réfléchir, car se prendre la tête ça n'aide pas. Croyez-moi.


J'ai débuté l'année par un changement de pension
= la meilleure des décisions !


Avec mon amie Mélanie, nous avons bougé nos dadous mi janvier dans leur nouvelle maison. Une petite pension où l'on se sent comme chez soit, où il fait bon vivre. Nos chevaux y sont bien, la gérante est aux petits soins pour eux, et nous aussi, on y est bien, très bien. Enfin, nous avons retrouvé le plaisir des balades et ça - franchement - ça n'a pas de prix.



***

Revenons aux résolutions purement équestres. Faisons le point sur tous ces chamboulements de 2018 !



Au niveau de l'équitation * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Du progrès à la pelle, et une confiance pour aller encore plus loin.

2018
2019
Changement de pied au galop
En cours d'acquisition ! En net progrès, mais pas encore acquis. Je conserve pour 2019.
Apprendre le coucher
Pas validé ! Même pas essayé, j'aurai bien besoin d'un coup de main. Je conserve pour 2019.
L'avoir calme en balade
Validé ! La progression a été rapide : en quelques sorties, on est passé de muserolle+mors à side-pull+rênes longues : à nous les grands galops dans les bois sans plus aucun stress ! ♥ C'est fou !
Tenter une club élite
Pas validé, mais j'ai tout de même sorti mon cheval sur 3 tours, à 90, 95 et 100 cm. Avec un sans faute :)
On conserve pour 2019 la club élite ou prépa 105cm !
Prendre des cours
Ultra validé avec la reprise des cours à 1 fois par mois environ.

J'ajoute pour 2019 : être plus sérieuse en dressage, retourner sur le cross, enchaîner un parcours en cordelette.




Au niveau du cheval  * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Mon Tabasco a été plutôt en forme, a pris une jolie silhouette et a fait des tas de progrès à l'obstacle, surtout en concours. 

2018
2019
Équitation en cordelette
On se régale, même à l'obstacle ! A moi de continuer régulièrement.
Garder sa queue belle, démêlée et propre
Y'a du mieux, on va dire que c'est validé, parce que bon, c'est pas facile haha !

J'ajoute pour 2019 : réussir à l'arrêter à la voix quand je longe en liberté et faire venir l'ostéo.




Au niveau de la cavalière  * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 


Avec mon amie Mel, on s'entre-motive pour monter les soirs en semaine. J'avoue que je suis assez motivée, et mon cheval aussi. Pourvu que ça dure ! 

2018
2019
Prendre le temps de peindre des dessiner des chevaux autrement que pour le blog

Fait avec plusieurs dessins, aquarelles, peintures, et surtout pastel. A moi de continuer et c'est bien parti pour !

 J'ajoute pour 2019 : rester motivée, malgré la pluie et le froid ! Toujours trouver du temps pour mon cheval, même si je serai prise par la rénovation de ma nouvelle maison.


Le blog, le blog... Un gros tournant à venir


Je vous confiais il y a un an dans ce même article, que j'avais moins de temps à consacrer à mon blog. Cette année je suis donc passé d'un article par semaine à un toutes les deux semaines. Mais voilà, les choses ont encore évoluées et de nouveaux projets entrent dans ma vie. Aujourd'hui, je préfère être honnête avec vous : mon blog s’essouffle peu à peu et mes envies changent. Je continuerai à publier des articles de temps en temps, mais il est temps pour moi de faire évoluer les choses : Soon a Horse va peu à peu se transformer en "page artiste", pour mettre plus en avant mes dessins et la commande de portraits d'après photo. J'espère que vous continuerez à me suivre malgré tout, car je n'abandonnerai pas l'écriture complètement. ♥




* Et vous, quelles sont vos résolutions équestres ? *



samedi 22 décembre 2018

Venir à bout de la dermite avec Les équidés de Kala

Souuuuuvenez-vous : je vous ai parlé il y a 2 ans et demi de la marque "Les équidés de Kala". Je vous en reparle aujourd'hui car décidément, j'aime de plus en plus ses produits.


Quand la dermite est tenace


Mon cheval a une sorte d'irritation sous les crins, juste sur une vingtaine de centimètres. Elle ressemble à une dermite sans en être vraiment une. Ça fait des mois - que dis-je - des ANNÉES qu'il a cette peau rose à cet endroit là, sans que je ne sache ni pourquoi, ni comment, ni quoi faire. Et en plus, ça fait plein de pellicules, genre il neige sous sa touffe.


J'ai testé des tas de crèmes, de laits, de gels, en observant parfois des améliorations mais rien qui ne guérisse complètement et qui remette à niveau la chevelure de mon cheval. Et puis, j'ai eu un flash.


Le beurre de Karité à la rescousse


J'avais eu l'occasion de tester les produits de la marque Les équidés de Kala en 2016, et j'avais A-DO-RÉ. Cette marque propose une gamme de soins à base de beurre de karité : une graisse à sabots, un cicatrisant et un soin dermite. A l'époque de mon essai, Tabs n'avait pas encore son irritation et j'avais utilisé le soin dermite sur une jument (qui avait bien apprécié d'ailleurs). Alors je me suis dit : pourquoi pas tenter ce produit sur la crinière du gros ?

Sans hésiter, j'ai donc retenté l'expérience avec le soin dermite au beurre de karité.



Le pot est solide et s'ouvre en vis. Dedans, on y trouve une sorte de pâte verte odorante, ressemblant comme deux gouttes d'eau à de la tapenade verte. Sa composition est 100% naturelle ; elle contient entre autre de l'huile de Camomille comme anti-inflammatoire pour soulager la zone irritée, du plantain lancéolé et du tea tree comme effet répulsif pour éviter que les bestioles n'affectent encore plus la zone. L'ensemble entre dans la peau, l'hydrate, la soigne et la protège.

(bon évidemment, il n'y a pas d'olives vertes dedans hein, vous l'aurez compris!)

 

Comment s'en servir ?


On applique la crème tous les jours sur la zone atteinte. Dans mon cas, elle est située sous les crins, à la base de la crinière. Pas simple.

Du coup, j'ai appliqué la pâte à l'aide d'un pinceau (propre, juste pour la crème !) en tapotant doucement. Je lui en ai mis 2-3 fois par semaine.





Comme les images parlent plus que du blabla, voici le résultat après plusieurs semaines d'utilisation : 

Après une semaine d'application
Après deux semaines

Après trois mois (application plus espacées)

J'observe une diminution significative de la zone rose, il y a beaucoup moins de pellicules et il y a un "duvet" qui repousse gentiment. Pour faire simple, cette tapenade au beurre de karité est tout simplement le soin anti-dermite le plus efficace que j'ai pu tester jusque là. 

Merci mille fois Les équidés de Kala, mon cheval se porte bien mieux et je commence même à espérer revoir sa crinière de lion aussi épaisse qu'avant !

Je vous invite découvrir la boutique en ligne, ça vaut le détour.



* Et vous, êtes-vous venus à bout
d'une dermite tenace ? 
*





samedi 8 décembre 2018

Comment gérer son stress à cheval

Nous avons tous au moins une fois été stressé à cheval. A nous de l'analyser et de le transformer en quelque chose d'utile...


Stress à cheval : peur ou excitation ?


Augmentation du rythme cardiaque, crispation, mal au ventre et montée d'adrénaline... des effets bien connus et qui annoncent la présence du stress.

Savoir identifier son stress à cheval pour le calmer


Pour mieux gérer votre stress, il est important de savoir d'où il vient car vous serez plus vite en mesure de le contrôler.  D'où vient mon stress ? Suis-je capable de me raisonner ?

A cheval, le stress est très souvent psychologique : on a peur de tomber, peur de se faire mal ou simplement peur d'échouer. Mais parfois, il peut aussi être physique : sous tension musculaire, un stress peut se déclencher.

Si votre stress est illogique, il sera plus facile de l'oublier. "J'ai peur que mon cheval ne saute pas alors qu'il n'a jamais rien refusé. Ce n'est pas logique, je n'ai plus peur." En analysant la situation, tout peut devenir beaucoup plus simple !


Vous m'avez répondu !



A l'obstacle ou en cross....



Si le stress est déclenché par la peur du saut, il faut essayer de se concentrer sur autre chose. Dites-vous que le saut n'est qu'une foulée de galop plus grosse. Que certains cavaliers sautent des montres à 150 cm alors que vous allez sauter même pas 70 cm, rationalisez. Dites-vous que si vous vous trouvez face à cet obstacle, c'est que vous en êtes capable. Respirez un bon coup, et laissez-vous aller ! Vous finirez de l'autre côté et vous en serez fier.


En compétition....


Même si on est très zen, le monde de la compétition est à part ! Il y a du public, des barres trop colorées, des soubassements de forme étrange ou une lisse peinte en blanc flashy, de la musique, des gens qui gueulent dans le haut-parleur, des drapeaux, des tentes, des effluves de café.... bref, c'est loin d'être la carrière pépouze de la maison.

... vous allez même oublier tout ce monde !

Maintenant, il faut profiter de cette occasion pour habituer notre cheval et transformer ce stress en motivation. L'idée ?  S'amuser ! Après tout, l'équitation, c'est avant toute chose pour se faire plaisir ! Enclenchez votre tour comme si c'était une habitude, et tout se passera bien.



" Après tout, l'équitation, 
c'est avant toute pour se faire plaisir ! "


Après une chute...


Être stressé après avoir une chute est tout à fait normal. Que l'on se soit fait mal ou pas, on appréhende de tomber à nouveau et de se (re)faire mal. C'est le stress le plus rationnel que vous pourrez ressentir, votre instinct vous dicte de vous méfier. N'ayez crainte, ce stress se dissipe normalement de lui-même dès que vous reprenez confiance en vos capacités de cavalier ou en votre cheval.

La solution : prendre son temps ! Si vous n'êtes pas à l'aise avec votre loulou, prenez le temps de monter un autre cheval, une ou deux fois, histoire de vous remettre en selle. Vous pouvez aussi longer votre monture avant de la monter afin de lier contact avec elle. 


Attention, en général, plus on vieillit, plus il est difficile de remonter vite "sans crainte" ! 

Vous m'avez répondu !



Vos astuces anti-stress !


Je vous ai demandé quelles étaient vos astuces pour ne pas stresser et bien figurez-vous que vous avez presque tous la même réponse ! LA RESPIRATION ! En effet, respirer lentement permet de détendre ses muscles et d'augmenter sa concentration. Ainsi, le stress diminue rapidement. Dites-vous aussi que vous allez y arriver et que même si vous échouez, ce n'est pas grave !

Une autre de vos solutions, que je pratique aussi, est de chanter, dans sa tête ou vocalement. En effet, un tempo imposé, un rythme donné calme aussi bien le cavalier que le cheval. Très bonne astuce ! D'ailleurs, vous êtes plusieurs à avoir évoqué le rire. Ça marche pareil, et en plus ça détend l'atmosphère.

Enfin, l'homéopathie et les huiles essentielles reviennent aussi souvent comme soutien, notamment les Fleurs de Bach et l'huile essentielle de lavande.

Mon astuce à moi ? 


Ma meilleure astuce pour lutter contre le stress, c'est de me dire que je ne suis pas cavalière pour rien. J'aime ça. Et le mieux, c'est de m'amuser à cheval. Alors je me laisse aller, je me fais plaisir, et c'est tout ce qui compte !




* Et vous, stressés de la vie ou ça va tranquillou ? *





A lire sur le même sujet :
- Quand la peur s'en mêle 
- Les chutes en équitation
- L'équitation, sport à risque !