samedi 4 juillet 2015

L'Emphysème : quand le cheval tousse...

Quand on s'occupe d'un ou plusieurs chevaux, il est important de savoir reconnaitre les symptômes de diverses maladies. Aujourd'hui, parlons emphysème...

L'Emphysème pulmonaire chez le cheval


L'Emphysème porte aussi le nom de RAO (recurrent airway obstruction) ou de "souffle". C'est une maladie  pulmonaire inflammatoire, qui touche particulièrement les chevaux vivant à l'intérieur d'une écurie, encore plus si celle-ci est très poussiéreuse (donc attention aussi aux prés poussiéreux !). Ce sont les chevaux adultes de plus de 5 ans qui sont concernés. C'est souvent dû à cette maladie que les chevaux toussent beaucoup.



Les symptômes


Selon l'avancé de la maladie, les symptômes se voient plus ou moins, mais ils sont reconnaissables :
  • Une toux (souvent chronique), à l'exercice comme au repos.
  • Difficulté à respirer au repos, ne veut pas travailler, naseaux qui forcent, sifflement pulmonaire.
  • Augmentation de la fréquence respiratoire (tachypnée), se voit en regardant les flancs bouger au rythme de la respiration, et augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie), s'entend en collant son oreille sur le poitrail.
  • Des écoulements nasaux bien cracra.
  • Amaigrissement soudain et abdomen tendu.
Si vous constatez ces symptômes, appelez un véto pour le lui signaler. Les tests du véto (prise de sang et/ou échographie et radiologie) permettront d'écarter la thèse infectieuse et de définir si oui ou non, il s'agit d'un emphysème (avec un lavage broncho-alvéolaire).


Que faire ?


La première chose à faire est d'éloigner le cheval de l'environnement poussiéreux : mettez-le dehors à l'air libre et dite adieu au box. Mieux encore, qu'il mange de l'herbe (comme un vrai herbivore) plutôt que du foin.. Si c'est impossible, alors il faut nettoyer le lieu et retirer les particules de l'air, qui ont provoqué son état :
  • Changement de litière : bye bye la paille, bonjour les copeaux de bois, de lin, ou de journal. Il faut la changer plus régulièrement qu'une litière normal pour que le champignon à l'origine de l'emphysème ne se développe pas.
  • Changement d'alimentation : bye bye le foin, bonjour le grain, ou alors, le foin en cube, ou mieux encore, le foin traité thermiquement.
  • On éloigne le cheval du stock de foin, on évite de balayer sous son nez, on arrose la carrière avant de le monter...
Attention, il faut aussi respecter ce strict programme pour les chevaux des boxs voisins, car la poussière, ça vole !


Des médicaments ?



On peut soigner un cheval atteint d'emphysème grâce à certains médicaments. Les anti-inflammatoires à base de corticoïdes aident à diminuer l'inflammation des poumons. On les donne par piqûres ou bien par inhalation. Les bronchodilatateurs (à donner en sirop ou en inhalation), permette d'ouvrir les bronches du cheval et donc de le soulager rapidement. 

Pour les dadous sévèrement atteints, on peut leur donner de l'oxygène pour améliorer le taux présent dans le sang. Ici, il s'agit d'une prise intra-nasale. 


Le saviez-vous ?


Les poulains dont les parents sont atteints d'emphysème ont plus de chance de l'avoir à leur tour. Merci papa merci maman !



* Et vous, connaissiez-vous l'emphysème ? *



PS : Je souhaite un bon rétablissement au copain de Tabasco, probablement atteint d'emphysème.

6 commentaires :

  1. C'est bien le genre de maladie handicapante pour nos chevaux dont on se passerai...
    Je touche du bois pour Kalinka, pour qui tout à l'air de bien fonctionner au niveau respiratoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! Je lui souhaite de ne jamais avoir affaire à ça alors ! Et à Tabasco non plus d'ailleurs :D

      Supprimer
  2. L'emphysème est une vraie plaie... je me souviens d'une ponette qui était atteinte, malheureusement, une ponette de concours a qui ont imposé une vie en box. Régulièrement je lui faisais faire des inhalation mais comme c'est chronique il n'y a pas grand chose à faire :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince :( C'est bien qu'elle t'ai eu pour profiter des inhalations, ça leur fait du bien quand même !!

      Supprimer
  3. Tu peux en complément donner de la pulpe d'aloe vera, l'effet anti inflammation et cicatrisant va améliorer l'état général du système respiratoire et apporter une diminution de la toux.
    Tu peux te renseigner sur www.aloevera-vertus.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info, je vais aller checker ça :p

      Supprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!