samedi 12 novembre 2016

Comment faire une bonne détente ?

La détente est une étape essentielle à toute séance d'équitation. Elle doit être faite de façon réfléchie et en accord avec son cheval. Voici quelques astuces pour réussir au mieux votre détente.

Comment bien détendre son cheval ?


La détente, en équitation, c'est ce qu'on pourrait appeler un "échauffement". Elle prépare les muscles, le coeur et le système général à travailler, à faire un effort. Grâce à elle, on évite les tendinites, les boiteries et autres claquages...  Elle sert aussi à vérifier que le cheval est en bonne condition, s'il est "avec nous" et savoir son humeur du jour. 

Pendant une détente, on n'apprend pas de nouvelles choses, mais on confirme les bases pour la suite. Voici une liste de petits trucs à faire pour obtenir une bonne détente :


Avant de monter


On étire les antérieurs du cheval ! Ça évite les plis sous la sangle (qui pourrait lui faire mal) et ça étire un peu les muscles. C'est tout bête, mais faut y penser. 




On grimpe !

Le nez au sol pour tirer le dos

- Mise en route : on commence TOUJOURS la détente par de longues minutes au pas. Moi, je fais un tour de piste de galop au pas rênes-longues, mais il suffit de prendre le temps de marcher tranquillement dans la carrière (5-10 minutes).

- Étirement de l'encolure et du dos : laisser son cheval mettre le nez au sol, au pas et au trot, permet de lui étirer l'encolure et surtout le dos. Un peu comme nous le matin au creux du lit. 

- Transitions : une des meilleures façons d'avoir son cheval "avec soi", c'est de faire plein de transitions.  Pas - Arrêt - Trot - Arrêt - Reculer - Trot. Ça oblige Loulou a être sur le qui-vive et à se servir de son arrière-main pour se propulser. Mise en avant assurée !
Quelques secondes de chaque côté

Flexion d'encolure : pour "débloquer" l'avant-main du cheval. On pointe le bout du nez pendant plusieurs secondes avant de relâcher. A faire aux 2 mains, à l'arrêt. Tabasco le fait à la demande, même plus besoin de lui tenir la tête ! 

- Incurvation : des cercles, des voltes, avec le bout du nez bien dedans, ou au contraire bien dehors. On travaille l'incurvation et la contre-incurvation pour avoir un cheval souple. 

- Mise en place : On demande au cheval de se placer, en baissant la tête et en cédant dans la mâchoire. On adapte la détente à la séance qui arrive : pour de l'obstacle, on peut franchir des cavelettis en étant peu "fermé", alors que pour du dressage, on mobilisera les hanches en ayant un cheval déjà placé. 

Allongements : faites des changements d'amplitude au sein d'une même allure. On commence par le pas, allongé, rassemblé... puis au trot. L'idée est de détendre les muscles et de rééquilibrer le cheval. 

Les allongements mettront votre cheval en avant


Combien de temps doit durer une détente ? 


Tout dépend du cheval et des conditions extérieures. En hiver, la détente est plus longue qu'en été, à cause du froid qui engourdit. Un cheval vivant en box devra marcher plus longtemps avant de commencer à trotter que celui qui vit au pré, puisqu'il n'est pas en mouvement le reste du temps. De même, il faut prendre un peu plus de temps pour un vieux cheval que pour un 8 ans par exemple. Enfin, en moyenne, une détente doit durer 20 minutes, mais on peut faire beaucoup plus au besoin ! 


A savoir :


- On trotte enlevé pendant la détente !
- On galope en fin de détente pour travailler le souffle et mettre en avant.
- On n'oublie pas de ressangler
- On mesure le moral du cheval pendant la détente. Si ça va pas, mieux vaut reporter la séance. 
- Enfin, on n'abrège en aucun cas la durée de la détente. En cas de manque de temps, on abrège la séance de travail, mais pas l'échauffement !





* Et vous, que faites-vous pendant la détente ? *







13 commentaires :

  1. Avec ma jument, j'ai tendance à galoper avant de trotter. Un tour à chaque main, rênes longues, et je la trouve plus en avant au trot ensuite. Ce n'est pas quelque chose que je ferais avec un autre cheval, mais à elle ça lui convient :-D
    Je n'ai pas l'habitude de faire des flexions d'encolure, comment tu les demandes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui j'ai vu ça passer dans mes recherches. Le galop est moins traumatisant pour les muscles que le trot, et c'est souvent conseillé de galoper avant de trotter pour les chevaux qui ont un peu d'âge :)

      Pour les flexions d'encolures, les premières fois je tends la main du coté où je veux qui soit, comme il est gourmand il sent ma main et je lui attrappe le chanfrein et je tiens... maintenant j'ai plus besoin de tenir la tête, il sait qu'il faut rester comme ça quelques secondes ^^

      Supprimer
  2. j'allais dire pareil, quand je sens le Gros tout mou (oui oui des fois je le sens devant moi truc de dingue), je galope quelques tours avant de trotter comme ça il sera plus en avant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça peut les mettre plus en avant aussi ! :)

      Supprimer
  3. Ma détente ressemble à la tienne ! Je me focalise souvent sur les incurvations / contre-incurvations et sur les transitions. Parfois en fin de détente j'aime bien travailler sur des déplacements latéraux aussi.
    Une fois j'avais été surprise : je faisais un essai pour une DP et à peine sur le dos du cheval la proprio me demandait de le mettre au trot parce que "c'est pas au pas que tu va l'échauffer". Autant te dire que je n'ai pas donné suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh punaise la nana elle laisse pas son cheval marcher ? Oh bah ouais je comprends que tu n'ais pas donné suite, là c'est pas la même longueur d'onde !!! hahaha

      Supprimer
  4. Pour moi , le top pour une détente c'est de faire tout ça à pied :P On étire le dos du cheval, commence à le chauffer et comme ça une fois qu'on monte dessus il est niquel beaucoup plus rapidement :D Ma juju préfère largement, d'ailleurs elle a tendance à se crisper si je monte direct :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? J'ai jamais fait ça, mais c'est vrai que c'est pas bête. Mais une fois sur son dos, tu termines la détente ou tu travailles directement ?

      Supprimer
    2. J'avais même lu qu'il était top de lui faire sauter un petit obstacle à pied afin que la selle se "cale" au bon endroit et que ça dévérouille un peu le dos :)

      Supprimer
  5. Ah le bisou de botte (flexion d'encolure), peu de cavalier le font et pourtant il fait un bien fou
    Pour les lipizzans, la détente commençait dès la sortie du boxe avec les étirements des quatre membres et quelques pas de reculer, l’étiopathe me l'avait conseillé car cela permet aux articulations de mieux fonctionner.Par contre je n'ai pas du tout la même position que toi pour étirer les antérieurs.
    Toujours avec l'aide de l'étiopathe, nous avions repéré le coté le moins crisper pour toujours commencer la détente sur la bonne main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ça m'intéresse, quelle est ta position ? moi je fais un peu comme ça vient, mais la plupart du temps je laisse son genou plié pour tirer que le haut !!

      Supprimer
  6. With my mare, I tend to gallop before trotting. One turn at each hand, long reins, and I find it more forward at the trot then. This is not something I would do with another horse, but it suits her :-D
    I'm not used to making neck bends, how do you ask for them?

    goldenslot
    gclub online

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi Narong, thanks for your visit !
      Yes me too, sometimes, I try to gallop before trotting but my horse is a little bit lazy!

      Is the "neck bend" the "kiss to boots" ? I ask him to do that by showing my hand, and, as he is greedy, he wants to smell it hahahahahah ... so easy ^^

      Try it, and please come back after to say to me if it works with your mare !!!! :D

      Supprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!