samedi 4 avril 2015

A cheval sans selle... et sans filet

Tout comme pour mon article "Mon pire fail équin" (entre autres), je participe à nouveau à "la cavalcade des blogs" qui propose un nouveau thème équestre tous les mois. Ce mois-ci, c'est "Les conseils d'une cavalière anonyme" qui organise, et le thème annoncé est "Cheval sans selle, que feriez-vous ?" (voir l'article).


Je vous parlais il y a fort fort longtemps de la monte à cru (A cru, mal au cul). A savoir qu'il ne faut pas en abuser pour ne pas faire mal au dos du cheval, mais aussi que c'est un excellent exercice pour travailler l'assiette du cavalier. Mais surtout, je vous parlais du sentiment d'osmose que l'on a avec sa monture.

Alors avec mon cheval sans selle, que ferais-je ? Je communiquerais. Et comme je suis une ouf, je le ferais aussi sans filet.


Sans selle :


Le cul posé directement sur la chair poilue de mon bien aimé cheval, je ressens aussitôt sa chaleur et la forme de ses muscles. J'ai l'impression d'être "avec" lui, et non pas seulement "sur" lui. Je comprend bien mieux son fonctionnement, et je me régale de quelques pas. 
Je sais exactement le mouvement que fait telle ou telle partie de son corps quand il bouge. Je l'accompagne bien plus, comme si quelqu'un avait posé de la glue sur le dos de mon pie (alors que mon trot assis en selle est un semblant de trampoline qui fait mal au derrière - comment ça je n'aime pas le dressage ? Ah oui.). Lui ? Il sait que quand on est sans selle, on va partager un moment agréable : soit de jeux, soit de brouting. Alors forcément, il aime aussi ! 




Sans filet :


Je suis encore plus à l'écoute de mon cheval. Je lui indique où je souhaite aller avec mon poids du corps, avec la direction de mes épaules. Ma position est plus en adéquation avec ses allures. Lui aussi, il est plus à l'écoute de sa cavalière, car avec les rênes il suit bêtement mes indications. Sans rien, il n'a d'autre choix que de lire en moi. M'écouter, mais aussi me comprendre. Paradoxalement, alors qu'il pourrait n'en faire qu'à sa tête, il est encore plus avec moi. On ne fait plus qu'un. Qu'il soit complètement libre ou en cordelette, c'est un moment de complicité sans pareil. Alors certes, je ne fais pas de séances de dingue en cordelette (pas encore en tout cas), mais on se parle bien plus, lui et moi. 
Qu'est-ce qu'on s'éclate !
De l'herbe et je n’existe plus.

Les début chaotiques

 

L'une des première fois où j'ai monté Tabs en cordelette, il a été assez gentil, même si je ne contrôlais pas vraiment tout, dans l'ensemble ça restait potable. Jusqu'au moment où monsieur a décidé qu'il en avait marre, et sans m'écouter l'ombre d'un instant, il est sorti de la carrière, a marché jusqu'à la barre de pansage et s'est garé devant son licol. Ok !



* Et vous, que feriez-vous sans selle (et sans filet) ? *




27 commentaires :

  1. Une belle relation qui vous unit tous les deux ! Et tu as un sacré sourire sur le dos de Tabasco, c'est beau à voir ! :)

    Et bravo pour tout ce que vous faites, je me régale toujours d'en découvrir plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sourire qui trahi les émotions ! Mais des bonnes, alors ça va :)
      Merci Amaya ! On ne fait pas grand chose, mais on le fait ensemble en tout cas :p
      Bisous !

      Supprimer
  2. C'est génial cette complicité! Vous en faites des jolies choses tous les deux, à quand le spectacle équestre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala pas tout de suite ^^ On a certe une belle complicité, mais sans filet, ça dure pas très longtemps :)
      Merci !!

      Supprimer
  3. Non mais, regardez la frimer à cru sur son cheval trop beau x) vous êtes chous ^^
    haha le message subliminal qu'il te fait passer à la fin, j'adore !
    on peut pas lutter contre l'herbe :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha la frime tu parles ^^ Je me suis tapée la honte à talonner mon cheval comme une malade pendant qu'il broutait... sans aucun résultat xD Comme tu dis, on peut pas lutter !!

      Supprimer
  4. Tes photos me font rêver ! Tu dis que tu n'aimes pas le dressage, mais tu lui fais faire la levade comme une véritable écuyère !!
    Je peux faire la rabat-joie ? Ooooh, rien qu'une fois :) parce qu'à mon sens, la complicité n'a rien à voir avec le matériel. C'est juste que, sans matos, on est obligés de faire plus attention au dialogue avec le cheval. Alors que bien campé sur une selle et accroché à son mors, on a les moyens de faire son mini-dictateur et ne pas lui demander son avis. Je me fais souvent des mini-défis, à pied comme à califourchon sur ma belle, pour me rappeler justement de communiquer. Je me dis : et là, si t'avais plus de filet, tu ferais comment ? Et là, si j'avais pas de longe, je ferais comment ? ça me remet les idées en place ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait de faire la rabat-joie car tu as tout à fait raison ! La complicité est la même avec le matos, simplement, je la ressens encore plus sans le matos. :) Je pense que c'est une question de ressenti !
      J'aime bien ton idée de défi, ça donne des objectifs à atteindre, j'aime beaucoup et tu sais quoi ? Ca m'inspire à fond pour un truc...

      Supprimer
    2. Ooooh, pour quoi ?? Suis curieuse ^^

      Supprimer
  5. Je crois que cet article restera l'un de mes préférés sur ton blog (si si). Lire tes impressions a été vraiment agréable et comme d'habitude la petite pointe d'humour qui signe la chute de ton article !

    Bonne fêtes de Pacques, bise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ça me touche !! Joyeuses Pâques à toi aussi !!

      Supprimer
  6. Sans selle faisable !! Mais alors sans filet, vu mon boulet de dadou !! Je ne sais pas si je prendrais le risque. Mais vu ton article, je vais y réfléchir !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente le coup dans un endroit clos !! La blogueuse de Taylor et Vinci part carrément en ballade en cordelette, je l'admire énormément ! Perso je n'oserai pas, mon cheval n'est pas encore prêt, mais qui sait un jour ? Alors toi non plus ne perd pas espoir ^^

      Supprimer
  7. Ahah mon moment de solitude moi, c'est sans selle ni filet, je tente un galop et... plus de frein ! Me voilà à faire des cercles et des cercles à fond, morte de rire, mais totalement impuissante... et immortalisée en photo !

    C'est rigolo, je trouve que ton cheval a une tête de grand poney sur certaines photos ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahah génial je VEUX voir les photos de ce moment ! Ca doit donner ! Sans rire, je pense que pour moi c'est pareil ^^ Nos chevaux quand ils ne veulent pas, on ne peut pas les forcer ! :p

      Et puis t'as pas tord, il a une tête de poney en taille XXL :D

      Supprimer
  8. Hihi j'adore =) une petite complicité en vue, j'ai hâte de faire de même avec mon futur compagnon ! Avec ma demi-pension j'adorais le brouting et les début sans selle ont était plutot rigolo =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii tu verras quand tu auras ton propre compagnon à 4 sabots, à force on les connait par coeur :)

      Supprimer
  9. Super cet article :))))

    Tu verras avec du temps et du travail la cordelette c'est les sabots dans les naseaux :P
    Je savais pas que tu faisais tous ça avec ton beau cheval :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère car franchement j'ai hâte de pouvoir faire tout ce que tu fais !!!

      Supprimer
  10. Quelle belle expérience ! J'aimerais pouvoir atteindre ce degré de complicité avec mon futur cheval (un jour ;) Ça donne envie, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alicia, je te le souhaite de tout mon coeur, c'est une belle expérience :)

      Supprimer
  11. sans selle chez moi = malaise... c'est une sensation que je n'aime vraiment pas, surtout avec mes problèmes d'articulations. Il me faut un matelas sous le cul... et une bonne peau de mouton pour éviter le tape cul (quelque soit l'excellence de notre équilibre... on tape le cul ou on se démonte la colonne en tanguant, assis).

    Mais c'est ce que beaucoup espère et je comprends :D

    Signée une fan de S.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi j'adore ça, même si parfois je ne fais que du pas (parce que j'ai mal au dos), j'aime cette sensation d'être au plus près de mon cheval <3

      Supprimer
  12. Ah, la monte à cru... J'avoue que je ne la pratique pas beaucoup actuellement, mais sinon, que du bonheur ! ( enfin quand le garrot est pas trop saillant x'D J'ai l'ocase' de monter à cru quand on ramène les chevaux au pré l'été... ♥

    Eh oui, quand je sus à cru, j'ai l'impression d'être plus " avec " lui ♥ ^^

    RépondreSupprimer
  13. Salut =)
    Petite question ton cheval ne s'appeller pas PABLO avant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Guillaume, oui c'est bien lui ;) je l'ai renommé oralement quand je te l'ai acheté mais sur les papiers c'est toujours Pablo ^^ hesite pas a lire les autres articles je parle tout le temps de lui :)

      Supprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!