dimanche 22 décembre 2013

Le fer à cheval : protection des sabots

Mon cheval était, et à toujours été, ferré des antérieurs seulement. Il vit au pré, ce qui ne nécessite pas de ferrer les postérieurs. Oui mais voilà, depuis qu'il est dans son nouveau pré, mon cheval marche sur beaucoup de cailloux, ce qui lui a fortement abîmé la corne.

Des sabots protégés grâce aux fers


J'ai donc fait venir le maréchal afin d'avoir son avis : et j'ai bien fait, car on a décidé de ferrer les postérieurs ! Donc maintenant, mon cheval à 4 chaussures au lieu de 2 ! L'occasion pour moi je vous parler un peu de ce bout de métal...

Pourquoi ?


La ferrure a différentes raisons d'être, en fonction du cheval et de la discipline exercée, mais aussi pour des raisons de santé. La citation "pas de fer, pas de cheval" nous montre bien l'importance de protéger les pieds de son cheval. Voici pourquoi on ferre (ou non) les chevaux :
- Pour éviter d'user trop rapidement le sabot quand le cheval marche sur des sols durs.
- Pour améliorer les aplombs, avec des fers orthopédiques.
- Pour raison de santé des pieds : au niveau naviculaire ou sur le pied même, abcès, etc.


Comment ?


Le fer est composé de 4 grandes parties : la pince, la mamelle, le quartier et l'éponge. Mais comme un schéma vaut milles mots... en voici en voilà :

Le fer est posé par un Maréchal-ferrant.  Il ajuste d'abord la forme et la taille du fer en le chauffant, ainsi, le fer sera parfaitement adapté au sabot qui le recevra. Le fer peut être posé à chaud ou à froid, puisque la corne du sabot est isolante, elle ne fera pas mal au cheval. Une ferrure a besoin d'être refaite toutes les 6 semaines environ.

Bien entendu, certain chevaux n'ont absolument pas besoin de fer. Si on a le moindre doute, mieux vaut demander conseil à son maréchal-ferrant. 


Différents fers...


- Les fers couverts en général moins épais,
- Les fers dégagés sont plus étroits et légers, ils sont principalement utilisés en course.
- Les fers nourris sont plus épais que la normale (fers orthopédiques)
- Les fers tronqués dans diverses parties sont utilisés pour protéger les membres des chevaux "qui forgent" (touchent le pied avant avec le postérieur) 
- Les fers pantoufles (ou désencasteleurs) permettent aux talons de s'écarter.
- Les fers à planche ont les éponges réunies par une barre de métal permettant un bon appui au niveau de la fourchette. Dans le même genre on trouve les fers "schneider", qui ont une planche réunissant les éponges.
- Les fers ovales (ou "egg bar shoes") soulagent la partie postérieure du pied.
- Les fers à tous pieds sont utilisés comme secours en randonnée.
- Les fers inversés dont la pince est dirigée vers l'arrière sont utilisés pour favoriser le déroulement de la foulée.
- Les fers en plastique, qui sont plus légers. 
- Les fers en M : une branche médiane soutient la fourchette (pour soulager un cheval atteint d'une fourbure).

Porte-bonheur ?


Le fer à cheval est considéré comme porte-bonheur, mais attention, pour qu'il "fonctionne", il faut que les branches soient pointées vers le haut, pour que la chance "reste à l'intérieur et ne tombe pas".



* Et vous, comment sont les pieds de votre cheval ? *



10 commentaires :

  1. Bon alors moi je ne suis pas franchement pour les fers, mais chacun son point de vue :P. Du coup, dès que Kalinka est arrivée chez moi, zou, pieds nus !

    Son ancien proprio avait bien essayé, mais comme elle marchait sur des oeufs, il l'a faite referrée direct. Mais seulement, il lui aurait fallu prendre le temps qu'il faut ;). C'est pour ça qu'avec le maréchal ferrant, on a décidé de déferrer d'abord les postérieurs, le temps qu'elle s'y fasse, puis 6 mois plus tard, les antérieurs. Et maintenant, même si ça reste parfois délicat quand il y a beaucoup de cailloux, elle est bien mieux dans ses baskets la Miss ! :)

    Je voulais son bien être avant tout, voilà le pourquoi du pied nu :).

    Et j'adore le schéma que tu as fait pour le fer, il est super bien fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison! Si ta jument n'en a pas besoin, autant ne pas lui en mettre !
      Moi j'étais bien contente qu'il n'ai que les antérieurs, mais comme ses sabots partait en miettes, je n'ai pas vraiment eu le choix !

      Supprimer
  2. Moi diego est pied nu aussi, parage naturel, mais bon son pres est niquel, pas de cailloux casiment pas de boue. rnfin le paradi donc pas de souci pour lui :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a bien de la chance Diego d'avoir un pré nickel ! Bisous sister !

      Supprimer
  3. Les fers ! Ca dépend des pieds y a pas de secrets ! Certains les ont fragiles, d'autres les ont bien plus durs !
    Je ne pense pas que l'on puisse laisser sans fers un cheval qui en a besoin, ou alors il faut passer un temps fou à les lui endurcir et faire un minimum de sortie, dans du sable et du coton ...
    Dans mon cas j'ai eu mon cheval, sans fers. Tout s'est bien passé tant que je faisais de la carrière. Au premières sorties en garrigue, mon loulou ne marchait que sur les bas cotés ou au centre des sentier ... Problème, il est chatouilleux des pieds (fragile) du coup ben Hop, 4 fers au pieds et c'est partie ! Enfin depuis avant hier il n'en a plus que trois, il a déféré ... Du coup, reférrage en urgence cette semaine :)

    Mais la jument et les deux ânes avec lui n'ont pas et non jamais eu de fers et apparemment, il n'en ont pas besoin ;)

    On a tous nos défaut !!! :)

    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Il faut s'adapter à chaque cheval pour répondre au mieux à leurs besoins !!

      Supprimer
  4. Pour avoir testé les pieds nus et ferrés durant des années sur mes animaux d'instruction..... J'ai pu constater les points suivants :
    - la plupart des chevaux/poneys sont bien mieux sans (après un temps d'adaptation variable)
    - Pour faire de la compétition de bon niveau (en particulier, TREC et endurance) il faut un peu de patience, et de bon sens, mais ça le fait aussi !! :)
    - Pour les chevaux qui font beaucoup d'heures par semaine, dont pas mal d'extérieur, et de concours, nous avions abandonné...( malheureusement pour eux)... la transition étant trop longue à mette en place, et les animaux in-fonctionnels durant cette période là, ce n'était pas possible économiquement parlant.
    - Pour la grande majorité des autres, ils ont eu le droit à des cailloux dans les parcs et paddock, pour les aider à durcir leur corne.
    - Tous les animaux déférés ne présentaient plus de signe d'engorgement des membres (en particuliers après des grosses épreuves de TREC ou d'endurance qui sollicitent pas mal les membres)
    - Le pied s'adapte bien mieux qu'on le pense :) si l'on a un peu de persévérance et d'envie de bien être global du cheval.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre expérience !! C'est sur que s'ils sont mieux comme ça, autant le faire ! Bravo à vous !

      Supprimer
  5. Après plusieurs lectures sur les effets néfastes du fer dans le pied du cheval, il m'est difficile de comprendre pourquoi les gens continuent à ferrer. Alors la réponse majeure est : "sans fers il souffre des pieds". Je suis consciente que la transition fers / pieds nus est longue et donc contraignante car le cheval devient "immontable". Mais après cela est tellement mieux pour le pied. Les clous du fer atrophient l'ensemble des réseaux présents dans le pied, toutes ces parties vivantes meurent engendrant une réduction de circulation sanguine et donc un bon fonctionnement du pied (ce qui créé tout un ensemble de maux connus chez le pied). De plus, les clous sont une porte d'entrée au froid et aux bactéries, ce qui favorise aussi les maladies du pied. Sans oublier, le problème de fourchettes atrophiées car plus en contact avec le sol. Pour finir, la charge engendrée par le poids du fer est très néfaste pour l'ensemble du corps au-dessus (car oui le pied ne s'arrête pas au pied ^_^ ). Après, je donne seulement mon avis, je ne jette aucunement la pierre aux propriétaires de chevaux qui ferrent. Il est juste nécessaire que chacun sache ce que cet outil que l'on croit meilleur pour le pied, créé plus de mal que de biens. ;)

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!