Information

INFORMATION IMPORTANTE :
Le blog est en train de faire peau neuve ! Je suis désolée pour les potentielles erreurs d'affichage, mais nous travaillons sur une nouvelle version qui va envoyer du poney !!!!
A très vite sur Soon a Horse !

dimanche 29 mars 2020

Augmenter l'endurance de son cheval

L'une de mes résolutions de l'année est d'augmenter l'endurance de Tabasco, qui n'en a pas du tout. Voici un sujet compliqué, mais je vais essayer de faire simple.



Si mon cheval est un excellent sauteur, il a aussi un énorme handicap : son souffle ! 

Exemple démonstratif en balade : au bout de quelques minutes à peine de galop, il se met à ralentir au point que j'ai dû mal à rester en équilibre, et il finit par me faire une transition "galop - pas ramollo". Bref, pour un potentiel CCE, on a pas le cul sorti des ronces !

Balade encore et encore

Petite note physionomique


Le cheval possède un très gros cœur. Il mesure environ 26 cm, soit pratiquement un ballon de foot. Qui dit plus gros cœur, dit plus de débit. Au repos, le cœur d'un dadou bat plus lentement que celui d'un homme, alors qu'à l'effort, il battra beaucoup plus vite (vitesse multipliée par 10 pour le cheval contre 6 pour l'homme). Pour faire simple, ça carbure dès qu'il y a besoin. 

MAIS, parce qu'il y a toujours un mais, le cheval ne peut pas respirer par la bouche. Quand nous on en peut plus de courir pour rattraper le bus, on peut prendre une grosse bouffée d'air grâce à la bouche. Le loulou, lui, est limité à ses petits naseaux entourant la zone à bisous. C'est d'ailleurs pour ça qu'à l'effort, les chevaux font le bruit d'une locomotive. Forcément, ça limite. 




Moralité : on ne peut PAS améliorer le souffle d'un cheval. Par contre, on peut améliorer son système cardiovasculaire, et donc, son endurance. 

Par le biais du travail, on va donc chercher à "muscler" le cœur pour qu'il pompe plus fort (et donc ramener plus d'oxygène dans le sang), ce qui lui permettra de baisser la fréquence cardiaque pendant l'effort, et de tenir plus longtemps. CQFD !



Des idées d'exercices pour augmenter l'endurance des chevaux 


🐴  Selon le blog de Equisence


Il est conseillé de faire une séance de galop par semaine (en complément de séances "normales" multidisciplinaires). On commence doucement par des galopades de 2 min suivies d'un long trot "actif" de 5 à 10 minutes. Les semaines suivantes, on allonge la durée du galop progressivement jusqu'à arriver à environ 10 minutes. Attention, c'est bien précisé que ceci doit être progressif ! Dans l'idéal, il faut mesurer les bpm de votre cheval à chaque séance pour constater les améliorations. 

🐴  Selon le site J'entraine mon cheval :


Ici, 3 exercices. Tout d'abord, faire des balades au pas actif pendant minimum 1h (avec un cheval qui engage et qui se méjuge) ; ce qui va muscler en douceur et en profondeur. Ensuite, sortir en trotting d'1h maximum en alternant pas et trot régulièrement ; pour muscler et cadencer le cheval. Enfin, sortir en galoping de plus en plus longtemps pour travailler le cardio, mais ici aussi, il faut y aller progressivement.

🐴  Sur le blog de Fouganza :


Ici, 2 programmes d'entrainement sont proposés.
Le premier entrainement est le suivant (après 10 bonnes minutes d'échauffement ) :
  • La 1ère semaine, un trotting de 5 min de pas actif - 5 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 2ème semaine : 5 min de pas actif - 7 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 3ème semaine : 5 min de pas actif - 9 min de trot, le tout 3 fois. 
  • La 4ème semaine (et toutes les suivantes) : 5 min de pas actif - 10 min de trot, le tout 3 fois.
Le deuxième programme est ainsi (à raison de 3 ou 4 fois par semaine)
  • La 1ère semaine, faire 30 min de balade comprenant 5 min de trot.
  • La 2ème semaine, une balade de 30 min comprenant 10 min de trot. 
  • La 3ème semaine, une balade de 40 min comprenant 15 min de trot,
  • La 4ème semaine, une balade de 40 min comprenant 20 min de trot et 5 min de galop
  • La 5ème semaine (et les suivantes), une balade de 40 min avec 20 min de trot de 10 min de galop.


On m'a aussi conseillé de faire beaucoup de pas "actif", sur de longues séances de 2 à 4 heures, ou encore d'emprunter des sentiers dénivelés. Je n'ai malheureusement pas le temps de marcher 4 heures d'affilées et mes chemins de balade sont plats.

Cataclop cataclop cataclop


⚠️ ⚠️ ⚠️
Attention ! Dans tous les cas, il faut absolument être à l'écoute de son cheval ! S'il ne présente aucun signe de fatigue ou de transpiration, il se peut que votre entrainement soit trop léger. A l'inverse, si après 2 minutes de galop à peine votre Loulou semble avoir couru 160 kilomètres, ralentissez et reprenez les entrainements au trot avant de passer à l'étape supérieure.  
⚠️ ⚠️ ⚠️


J'ai testé avec Tabasco : 

Ou plutôt je suis EN TRAIN de tester. J'ai combiné à ma sauce les programmes trouvés sur Internet. Mon programme pour le moment, c'est un trotting chaque dimanche pendant lequel j'alterne le pas actif (5 min) et le trot (7-8 min) plusieurs fois  et 2 ou 3 sessions de galop d'environ 3-4 minutes. J'ai hâte que le soleil tarde à se coucher pour pouvoir aussi sortir en semaine !



* Et vous, que faites-vous pour gagner en endurance ? *



1 commentaire :

  1. C'est par là que je vais commencer après le confinement !
    Remettre en route via du travail à pied progressif puis du cardio pour se remettre en forme, retrouver du souffle... et prendre l'air au maximum !

    RépondreSupprimer

Vos commentaires me motivent à continuer le blog ! Merciiii !!